Perte blanche crémeuse après l'ovulation : est-ce normal ?

Publié le 10 Décembre 2018 par La Rédaction Médisite
Les pertes vaginales peuvent changer d'aspect au cours du cycle menstruel. Certaines modifications des pertes peuvent révéler un problème d'hygiène intime. Elles sont à évaluer en fonction de la période du cycle.
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Quel est l'aspect des pertes blanches de l'ovulation ?

Au moment de l'ovulation, la glaire cervicale se modifie pour devenir plus fluide et faciliter ainsi l'ascension des spermatozoïdes et la fécondation. Les pertes blanches deviennent donc un peu plus abondantes, mais elles restent claires, non irritantes et ne provoquent pas de démangeaisons. Ces pertes peuvent persister quelques jours après l'ovulation et parfois même jusqu'aux prochaines règles, en l'absence de grossesse. L'abondance des pertes blanches normales est variable d'une femme à l'autre.

Publicité
Publicité

Quand les pertes blanches deviennent-elles anormales ?

Si les pertes blanches changent d'aspect, d'odeur ou de volume, on peut craindre une infection vulvo-vaginale. Par exemple, si elles deviennent jaunâtres ou brunâtres et malodorantes, cela peut être une infection bactérienne à Gardnerella vaginalis. C'est une infection bénigne, mais fréquente due au déséquilibre de la flore vaginale et non sexuellement transmissible. Elle se traite par un ovule antibiotique. Si les pertes deviennent mousseuses et irritantes, associées à des démangeaisons vaginales et de la vulve, une mycose est probablement en cours d'évolution. Il est alors nécessaire d'administrer des ovules antifongiques et d'appliquer une crème contre les mycoses.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X