Le Ginkgo biloba pour lutter contre les troubles de la mémoire ?

Le Ginkgo biloba est un conifère originaire d’Asie, dont les feuilles sont très recherchées en médecine douce en raison de leurs vertus médicinales. En effet, les feuilles du Ginkgo biloba contiennent des principes actifs qui améliorent la circulation sanguine mais aussi les fonctions cérébrales.
Istock

Le Ginkgo biloba : un arbre prisé en médecine douce

Le Ginkgo biloba est un conifère très prisé en médecine orientale, aussi bien en usage interne qu’externe. En occident, ce sont ses feuilles qui sont utilisées en médecine douce, en raison de leur haute teneur en flavonoïdes et en terpénoïdes, deux antioxydants. Or ces antioxydants vont contribuer à améliorer la circulation sanguine, laquelle joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement cérébral. La mémoire, la concentration, la capacité de raisonnement vont ainsi être boostées.

Le Ginkgo biloba contre les troubles de la mémoire

Le Ginkgo biloba peut être utilisé pour améliorer la concentration et la mémoire. Qu’il s’agisse d’adolescents ayant besoin de booster leur mémoire en période d’examens, d’adultes passagèrement fatigués ou de personnes âgées à la mémoire volatile, le Ginkgo biloba en phytothérapie convient à tous. Comment l’utiliser pour lutter contre les troubles de la mémoire ? Il est préconisé d’utiliser le Ginkgo biloba en cure de deux mois minimum, ses effets étant relativement longs à se manifester. Pendant la cure, prendre 120 à 240 mg d’extrait de Ginkgo biloba quotidiennement avec de l’eau, répartis en deux à trois prises.Attention cependant à demander conseil à votre médecin si vous êtes enceinte, allaitante ou hémophile. Le Ginkgo biloba peut en effet être contre-indiqué.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :