Douleurs violentes pendant les règles, durant les rapports sexuels (dyspareunie), douleurs pelviennes fréquentes… L’endométriose est un véritable fléau chez les femmes. En France, cette maladie toucherait près de 10 % d’entre elles en âge de procréer, d’après le ministère de la santé. Problème : le diagnostic est souvent bien trop tardif et de nombreuses personnes souffrent pendant de longues années avant de pouvoir mettre un terme médical à leurs maux et donc se faire soigner. C’est d’autant plus inquiétant que cette maladie engendre des troubles de la fertilité. Ce nouveau test pourrait donc changer la donne et permettre à de nombreuses femmes d’accéder à une meilleure prise en charge.

L'Endotest réduit le délai de diagnostic de 8 ans à quelques jours

Actuellement, les femmes atteintes d’endométriose subissent une errance médicale pendant cinq à dix ans, et sont souvent diagnostiquées lors d’un bilan d’infertilité. En ce sens, l’Endotest est une véritable révolution ! L’entreprise Ziwig avance que son test possède “une fiabilité proche de 100 % si vous êtes atteintes d’endométriose”. Il a été validé par une vaste étude clinique, en collaboration avec six centres français spécialisés en endométriose.
Les médecins estiment que diagnostiquer la maladie plus tôt pourrait éviter à certaines femmes de devenir infertiles, de ralentir voire stopper l'aggravation des douleurs et autres symptômes, et de ce fait, limiter la détérioration de la qualité de vie des patientes.

Un test non invasif pour diagnostiquer l’endométriose

Pour l’instant, le diagnostic de l’endométriose se fait soit par l'imagerie médicale avec une échographie ou une IRM, soit par une cœlioscopie lorsqu’il y a suspicion d'atteinte du côlon.
L'Endotest peut quant à lui se faire plus vite, très simplement et à la maison. Il se présente sous la forme d'un kit composé d’un tube en plastique dans lequel il faut cracher. Une fois refermé, le test doit être renvoyé au laboratoire par la Poste. Sur place, les spécialistes établissent un séquençage de l'ADN de la patiente afin de repérer des marqueurs de la maladie et donc savoir si elle est atteinte ou non d'endométriose. “Il est en mesure de dissocier l’endométriose des autres pathologies ayant des symptômes similaires”, détaille l’entreprise lyonnaise.

Les hôpitaux publics et des associations de patientes ont déjà approuvé ce test mais il n’est pas encore en vente. La Haute Autorité de Santé doit d’abord donner son feu vert avant cette commercialisation. Selon nos confrères de France Info, si l’Endotest est validé, il pourrait bénéficier d’un remboursement de la Sécurité Sociale.

Endométriose, une maladie complexe

L’endométriose est une maladie inflammatoire et chronique de l’appareil génital féminin qui s’explique par le développement d’une muqueuse utérine (l’endomètre) en dehors de l’utérus, colonisant d’autres organes”, décrit le ministère de la santé. Les symptômes varient selon les cas et peuvent comprendre :

  • une dysménorrhée (règles douloureuses) ;
  • une dyspareunie (douleurs pendants les rapports sexuels) ;
  • des douleurs pelviennes régulières ;
  • des douleurs ombilicales et/ou abdominales ;
  • des douleurs pelviennes ou lombaires jusque dans les jambes ;
  • des douleurs lors de la défécation ;
  • une dysurie (difficultés pour uriner) ;
  • des douleurs lombaires.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.francetvinfo.fr/sante/handicap/endometriose-une-societe-francaise-invente-un-test-salivaire-pour-un-diagnostic-rapide_4956399.html 

https://ziwig.com/endotest/ 

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/endometriose#:~:text=L'endom%C3%A9triose%20touche%20en%20France,%2C%20infertilit%C3%A9)%20se%20sont%20aggrav%C3%A9s.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.