L’hygiène bucco-dentaire insuffisante : une cause d’affection des gencives

Une bonne santé des dents et des gencives passe tout d’abord par une hygiène bucco-dentaire irréprochable. On entend par là un brossage des dents après chaque repas suffisamment long (trois minutes), le recours au fil dentaire pour atteindre les interstices entre les dents et les bains de bouche antibactériens. Il est important de choisir une brosse à dents adaptée, non agressive pour la gencive (brosse souple et dentifrice fluoré), et de continuer à brosser cette dernière même en cas de saignements. Il faut par ailleurs se faire faire un détartrage chez son dentiste tous les six mois. En cas d’hygiène buccale insuffisante, une plaque dentaire, mélange de résidus de repas, de bactéries et de salive, va se coller aux gencives et se transformer en tartre. C’est alors l’apparition de gingivite et, en absence de traitement, de parodontite avec sensibilité accrue des dents et risque de déchaussement. En première intention, le dentiste procédera à un détartrage, puis insistera sur la nécessité d’améliorer l’hygiène buccale.

Stress et fatigue, facteurs de risque de gingivite, de parodontite et d'aphte

En cas de stress important et de fatigue intense, les défenses immunitaires de l’organisme sont affectées et les affections de la gencive de type aphte, gingivite ou parodontite vont plus facilement se développer. Les bactéries vont coloniser la bouche, ce qui va se traduire par une mauvaise haleine, une gencive rouge, une sensibilité plus grande des dents et des gencives, des saignements lors du brossage. Il est alors important de demander conseil à son dentiste pour y remédier au plus vite de façon adaptée.

Les prothèses dentaires sont une source possible d’affections de la gencive

Dans certains cas, les prothèses de type appareil dentaire, dentier partiel ou complet, sont nécessaires. Mais elles peuvent conduire à une affection des gencives comme une candidose, des blessures gingivales responsables ou non ensuite d’aphtes. On rencontre des risques d’affection par champignons dans le cas où la personne qui porte un appareil ne l’ôte pas pour la nuit. La gencive respire alors mal et des champignons se développent. Dans cette situation, le dentiste prescrit des antifongiques locaux ou oraux, mais aussi le retrait de l’appareil la nuit. Un appareil dentaire mal ajusté peut aussi provoquer des blessures de la gencive et, par la suite, des aphtes. Il permet le passage d’aliments entre la gencive et l’appareil, ce qui est blessant. Il convient dès lors pour le dentiste de régler l’appareil afin d’éviter ces désagréments.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.