Epidémie de gastro-entérite : l’Aisne est le département le plus touché

Publié le 26 Octobre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Le réseau de recherche et de veille sanitaire Sentinelles alerte de la recrudescence des cas de gastro-entérite, notamment dans la région des Hauts-de-France. Le département de l'Aisne (02) serait le plus touché.
Publicité

Alerte à la gastro-entérite chez les nordistes : le réseau de recherche et de veille sanitaire Sentinelles a publié les taux d'incidence de la maladie sur toute la France pour la semaine du 15 au 21 octobre, et c'est dans la région des Hauts-de-France qu'elle sévit le plus. L'Aisne (02) est le département le plus touché.

Epidémie de gasto-entérite : le Nord dans le viseur

Le seuil épidémique du pays était fixé à 147 cas pour 100 000 habitants à cette période. Dans les Hauts-de-France, ce dernier a largement été dépassé, puisque le taux d'incidence de diarrhée aiguë dans cette région était de 208 cas pour 100 000 habitans. La carte de l'Hexagone publiée par le réseau Sentinelles montre que le département de l'Aisne en particulier est dans le rouge, comparé aux autres départements où l'activité est plus modérée. Les régions Grand Est, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) suivent avec 148 cas pour 100 000 habitants pour les deux premières et 125 cas pour 100 000 habitants pour la dernière.

Publicité

Epidémie de gastro-entérite : l’Aisne est le département le plus touché

Gastro-entérite : plus de complications chez les personnes âgées

Depuis septembre 2018, la gastro-entérite rôde sur tout le territoire, n'épargnant pas les régions PACA, Grand-Est, Hauts-de-France et Bretagne en particulier. Cette infection du système digestif d'origine virale, bactérienne ou parasitaire entraine des symptômes déplaisants, tels qu'une diarrhée, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Si elle est bénigne la plupart du temps, elle peut s'avérer particulièrement dangereuse chez les personnes âgées et les nourrissons, plus à risque de déshydratation. Le site de l'Assurance maladie a dressé la liste des signes à surveiller qui indiqueraient cette condition :

Publicité
  • "des urines en faible quantité ;
  • une sensation de soif ;
  • une bouche et langue sèches ;
  • une peau sèche qui garde le pli au pincement ;
  • une somnolence, une confusion ;
  • un regard terne et un enfoncement des yeux ;
  • un manque de réaction."

En cas d'observation de ces symptômes, il convient d'appeler un médecin immédiatement.

Publicité

Comment soigner une gastro-entérite ?

Le traitement de la gastro-entérite passe essentiellement par l'hydratation et l'alimentation. Ainsi, il est recommandé de boire beaucoup, "plus que d'habitude, notamment des boissons contenant assez de sucre et de sel pour compenser [les] pertes en eau et en sel (eau, eau sucrée, bouillons de légumes)". Côté repas, ils doivent être "plus petits mais plus fréquents" et composés notamment de riz, de pâtes, de carottes cuites, de viande maigre, de poisson blanc ou de bananes. A l'inverse, les céréales complètes, les légumineuses, les légumes et les fruits sont à éviter, du fait de leur grande quantité de fibres qui peut aggraver les symptômes de la maladie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X