Quand bébé se redresse, s’assied… et marche !

Pour passer de la position fœtale à la verticalisation progressive, il faut au bébé près d’un an. Douze mois au cours desquels, tel un grand sportif, il se muscle au quotidien pour parvenir à se tenir debout.

Publicité

Première étape : quitter la position fœtale

© Adobe StockDans les premières semaines, le bébé garde la même position que celle qu’il avait dans votre utérus. Son dos est arrondi et sa tête branlante (car ses muscles sont atones). Il a néanmoins assez de force pour bouger en roulant sur lui-même et pour agiter ses bras et ses jambes. C’est grâce à ces mouvements qu’il tonifie ses muscles. Il faut attendre la fin des réflexes archaïques (grasping, marche automatique…) pour que l’enfant puisse faire de vrais progrès. A un mois environ, le bébé relève la tête quelques secondes en prenant appui sur ses avant-bras lorsqu’il est couché à plat ventre.

mots-clés : Colonne vertébrale

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X