Tendinite : l'arnica comme solution en homéopathie

La tendinite est une inflammation d’un tendon qu’on observe fréquemment en cas d’activités physiques non précédées d’un échauffement suffisant. Les traitements à base d’arnica, en homéopathie tout comme dans d’autres médecines douces, sont efficaces contre ce type de pathologie, mais comment les utiliser ? Existe-t-il d’autres médicaments contre la tendinite en homéopathie ?

Publicité

© Istock

Tendinite et homéopathie

Les traitements homéopathiques de la tendinite varient en fonction des symptômes. Si le tendon est très raide, contracté et douloureux au mouvement, on prendra Causticum en 7 CH. On utilise souvent Rhus toxicondendron (en 5 CH) ou Guaiacum pour lutter contre la raideur. En revanche, si la douleur est soulagée (en partie) au changement de position, il est préférable de prendre Ruta graveolens en 5 CH. Quel que soit le médicament employé il sera à prendre à raison de 5 granules deux fois par jour pendant environ deux semaines.

Publicité
Publicité

L'arnica en homéopathie en cas de tendinite

Plusieurs médecines douces ont recours à l’arnica pour traiter les tendinites. En homéopathie, et dans le cadre d’une tendinite, Arnica montana est intéressant en cas d’inflammation due à un effort excessif. À raison de 3 granules trois fois par jour et en 5 CH, il permet de calmer les douleurs. À noter qu’il est aussi possible d’utiliser de l’huile essentielle d’arnica mélangée à une huile végétale afin de l’appliquer sur la zone douloureuse jusqu’à 8 fois par jour. De même, l’arnica est disponible en pommade à faire pénétrer en massage doux au niveau de la zone enflammée, deux à trois fois par jour.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X