Gastro-entérite : l'alimentation de l'enfant

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteChaque année, la gastro-entérite touche des millions de personnes, notamment les enfants. Une fois que les signes apparaissent, quelle alimentation donner à son enfant ? Quels sont les aliments à éviter ? Comment éviter la déshydratation ? Voici les bons réflexes à adopter. 

La gastro-entérite chez l'enfant, mal soignée, peut s'avérer mortelle. Aussi, apprenez les bons gestes pour nourrir et hydrater correctement votre bébé.

Gastro-entérite : qu'est-ce que c'est ?

La gastro-entérite désigne une inflammation de l'appareil digestif, notamment de l'estomac et de l'intestin. La gastro-entérite chez l'enfant est due dans la grande majorité des cas à une infection virale. Elle provoque des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et une forte diarrhée, parfois accompagnée de fièvre. La forte diarrhée et les nombreux vomissements peuvent vite contribuer à la déshydratation chez l'enfant.

Cette affection peut être particulièrement éprouvante pour les jeunes enfants car les diarrhées et les vomissements qu'elle provoque peuvent être importants.

Comment soigner la gastro-entérite d'un bébé ?

Pour traiter cette affection, le médecin prescrit généralement des anti-diarrhéiques pour stopper les diarrhées, associés à des probiotiques pour rétablir la flore intestinale. Des anti-vomitifs peuvent également être utilisés pour stopper les vomissements. Enfin des antispasmodiques permettent de calmer les douleurs abdominales. En cas de fièvre, un antipyrétique à base de paracétamol peut s'avérer indispensable.

La première chose à faire lors du traitement de la gastro-entérite est l'hydration. Il est nécessaire de savoir repérer les premiers signes de déshydratation surtout chez le nourisson. Les médicaments et la reprise de l'alimentation interviennent dans un second temps, rappelle le Dr Anne-Christine Della Valle.

Différents virus de la gastro-entérite (A = rotavirus, B = adenovirus, C = Norovirus et D = Astrovirus) :

Différents virus de la gastro-entérite (A = rotavirus, B = adenovirus, C = Norovirus et D = Astrovirus) :© Creative Commons

Auteur : Graham Beards sur en.wikipedia. 9 décembre 2007. Sources : Transféré de en.wikipedia par Ronhjones. Crédit CC : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.en

Gastro-entérite : les aliments à éviter

Une fois que vous constatez que votre enfant ne vomit plus et qu'il garde les liquides (soluté de réhydratation – SRO – ou de l'eau avec un peu de grenadine) depuis plusieurs heures, vous devez réintroduire des aliments solides.

Cependant, certains aliments sont à écarter de l'alimentation de votre enfant en cas de gastro-entérite. En effet, peu digestes, ils n'aident pas l'estomac à récupérer, bien au contraire :

  • le lait en cas de nombreuses diarrhées ;
  • les légumes, notamment les légumes verts ;
  • les viandes rouges ;
  • les fruits acides (agrumes par exemple), dont les jus de fruits.
  • Évitez aussi les fritures, les aliments contenant trop de fibres, les légumineuses, le chocolat…

Par ailleurs, fractionner les repas en petites quantités est essentiel pour ne pas trop faire travailler l'estomac.

Que faut-il donner à manger à votre enfant pendant une gastro-entérite ?

De manière générale, préférez des aliments faciles à digérer et peu gras tels que la viande blanche (poulet sans peau, jambon blanc…), le riz, les pâtes, la banane, les carottes, le pain (grillé si possible), de la compote de pomme ou de coing.

Si l’enfant a faim, on peut lui proposer une petite quantité de nourriture, en préférant les aliments riches en amidon et en pectine comme des pâtes sans sauce ou du riz.

S'il refuse de s'alimenter, il ne faut pas le forcer et lui proposer des bouillons qui apporteront la quantité nécessaire de sel et nutriments, jusqu’à ce qu’il reprenne une alimentation normale, au bout de 3-4 jours.

Bon à savoir : consultez votre médecin si votre enfant présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements.

Gastro-entérite chez le jeune enfant : donnez-lui de l'eau pour éviter la déshydratation !

Pour éviter la déshydratation, il faut surtout faire boire régulièrement à l'enfant tout type de liquide (bouillon de légumes, solutions de réhydratation), l'essentiel étant que la prise soit régulière.

Vous pouvez également compenser les pertes en eau et en sels minéraux de votre nourrisson avec des solutions de réhydratation orales (SRO) sans limitation de quantité selon les besoins de votre enfant. Ces boissons sucrées-salées sont facilement acceptées par les bébés, mais les enfants plus grands apprécient moins leurs goûts.

Les SRO sont disponibles en pharmacie et sont prises en charge par l'Assurance Maladie pour les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans atteints de diarrhée aiguë.

Si vous allaitez, poursuivez l'allaitement comme d'habitude et proposez à votre enfant de la SRO entre les tétées.

Si votre enfant boit du lait en poudre, donnez une SRO entre les biberons ou remplacez le lait par une SRO pendant 4 heures maximum, puis réintroduisez le lait habituel et donnez-lui de la SRO entre les biberons.

À noter : l'eau pure n'est pas idéale pour votre enfant en cas de déshydratation. Elle est en effet mal tolérée et inadaptée, car pauvre en sucre et en sel.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.