Cirrhose du foie : les 7 symptômes d'alerte

Environ 700 000 personnes sont atteintes de cirrhose en France, dont 30% ont atteint le stade sévère de la maladie. On estime à 10 000 à 15 000 le nombre de décès qui lui sont associés chaque année. Le diagnostic survient en moyenne à l’âge de 50 ans. Cette maladie destructrice est visible pour le patient quand elle est déjà avancée. Voici les signes qui peuvent alerter plus tôt.

La cirrhose c’est quoi ?

La cirrhose est une maladie du foie irréversible. Abus d’alcool, maladies de surcharge (Fer et Cuivre)… Plusieurs facteurs peuvent entraîner une réaction inflammatoire du foie et créer une fibrose, un processus cicatriciel qui se déclenche alors dans le foie altérant sa fonction principale qui est de drainer les déchets de l’organisme. Lorsque le foie est totalement fibrosé, ses cellules se détruisent progressivement. C'est à ce stade que l'on parle de cirrhose hépatique.

Des varices oesophagiennes

Ce sont les premiers signes cliniques d’un début de cirrhose. Au début, elles n’entraînent aucun symptôme. Les varices oesophagiennes sont le résultat d’une hypertension portale, c’est-à-dire d'une augmentation de la pression du sang dans la veine porte qui conduit jusqu’au foie. Par la suite, les veines augmentent de taille et créées des varices qui peuvent se mettre à saigner.

Somnolence le jour et insomnie la nuit

En cas de cirrhose "le foie ne fonctionne plus correctement et n’élimine plus les toxines de l’organisme qui est alors en surdosage", explique le Dr Didier Mennecier, hépato-gastroentérologue. C’est ce qu’on appelle une insuffisance hépatique. "Cela entraîne une inversion du cycle du sommeil. Le patient somnole pendant la journée et a du mal à s’endormir la nuit" ajoute notre interlocuteur.

Le ventre et les jambes gonflent

Lorsqu’une personne est atteinte d’une cirrhose du foie, son abdomen peut augmenter de volume. Lorsque l'insuffisance hpatique et l'hypertension portale sont majeures, le foie ne draine plus les toxines qui s’accumulent dans l’organisme. "Au bout d’un moment, l’organisme lâche et se met à produire de l’ascite" indique l'hépato-gastroentérologue. Le liquide se répand dans le ventre puis dans les jambes et les poumons. Le ventre augmente de volume et provoquent une prise de poids significative et brutale.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X