Sommaire

La cirrhose c’est quoi ?

La cirrhose c’est quoi ?© Istock

Le foie est un organe vital, qui remplit plusieurs fonctions essentielles :

  • il synthétise et sécrète la bile, utile à la digestion ;
  • il contribue à la fabrication des protides, des glucides et des lipides ;
  • il filtre les toxines de l'organisme.

La cirrhose est une maladie du foie d'autant plus grave qu'elle est irréversible. Le dictionnaire Vidal la définie comme "l'association d'une fibrose extensive et de nodules de régénération".

Plusieurs maladies hépatiques peuvent entraîner une réaction inflammatoire du foie et créer une fibrose. Cette dernière est un processus cicatriciel, qui se déclenche dans le foie et altère sa fonction principale, à savoir drainer les déchets de l'organisme. Lorsque le foie est totalement fibrosé, ses cellules se détruisent progressivement. Puis elles se régénèrent de façon anarchique, sous forme de nodule. C'est à ce stade que l'on parle de cirrhose hépatique.

Une origine alcoolique dans 75 % des cas

En France, environ 200 000 personnes en sont atteintes, dont 30 % ont atteint le stade sévère de la maladie, selon l'Inserm. La cirrhose fait entre 10 et 15 000 décès par an, et son diagnostic survient en moyenne vers l'âge de 50 ans.

Dans 75 % des cas, la cirrhose hépatique est d'origine alcoolique. Les hépatites C et la stéatohépatite non-alcoolique représentent respectivement les deuxième et troisième causes de la maladie. Des troubles métaboliques, comme le diabète, le syndrome métabolique ou l'obésité peuvent la favoriser. Les maladies de surcharge en fer ou en cuivre, l'insuffisance cardiaque ou certaines maladies auto-immunes, constituent d'autres facteurs de risque.

Lorsqu'elle fait suite à une hépatite virale chronique, la cirrhose peut être reconnue comme maladie professionnelle, indique le site de l'Assurance maladie.

Le diagnostic de la cirrhose est souvent tardif

En cas de suspicion de cirrhose, suite à un examen clinique, le médecin va d'abord prescrire un bilan sanguin et, parfois, une échographie. Pour poser le diagnostic, une biopsie hépatique est toutefois nécessaire. Des tests non-invasifs, comme le Fibroscan, mais aussi le Fibrotest, le Fibomètre et l’Hepascore, permettent aussi de détecter une cirrhose.

Malheureusement, ce diagnostic est souvent tardif, dans la mesure où les patients présentent peu de symptômes durant les premiers stades de la maladie. C'est lorsque la maladie se "décompense" - autrement dit, que lorsque le foie ne parvient plus à assurer sa fonction - que des signaux plus clairs se manifestent. Néanmoins, plusieurs signes d'alerte (détaillés dans les pages suivantes) peuvent vous mettre la puce à l'oreille un peu plus tôt, et vous pousser à consulter.

Schéma du système digestif humain

Schéma du système digestif humain© Istock

© CC - Auteur : Mariana Ruiz, Jmarchn. Translated in French by Moez - Licence : domaine public - Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Digestive_system_diagram_fr.svg?uselang=fr

Des varices œsophagiennes sont le 1er signe

Des varices œsophagiennes sont le 1er signe© Istock

Ce sont les premiers signes cliniques d’un début de cirrhose. Au début, elle n’entraîne aucun symptôme. Les varices œsophagiennes sont le résultat d’une hypertension portale, c’est-à-dire d'une augmentation de la pression du sang dans la veine porte qui conduit jusqu’au foie. Par la suite, la taille des veines augmente et des varices apparaissent. Ces dernières peuvent se mettre à saigner.

Des diarrhées sanglantes et des selles noires

Des diarrhées sanglantes et des selles noires© Istock

"Si les varices œsophagiennes s’aggravent et éclatent, elles peuvent entraîner des hémorragies digestives" explique le Dr Mennecier. Les conséquences sont des vomissements de sang, des diarrhées glairo-sanglantes et des selles noires charbon.

Somnolence le jour et insomnie la nuit

Somnolence le jour et insomnie la nuit© Istock

En cas de cirrhose, "le foie ne fonctionne plus correctement et n’élimine plus les toxines de l’organisme, qui est alors en surdosage", explique le Dr Didier Mennecier, hépato-gastro-entérologue. C’est ce qu’on appelle une insuffisance hépatique. "Cela entraîne une inversion du cycle du sommeil. Le patient somnole pendant la journée et a du mal à s’endormir la nuit" ajoute notre interlocuteur.

Le ventre et les jambes gonflent

Le ventre et les jambes gonflent© Istock

Lorsqu’une personne est atteinte d’une cirrhose, le volume de son abdomen peut augmenter. Lorsque l'insuffisance hépatique et l'hypertension portale sont majeures, le foie ne draine plus les toxines qui s’accumulent dans l’organisme. "Au bout d’un moment, l’organisme lâche et se met à produire de l’ascite" indique l'hépato-gastro-entérologue. Le liquide se répand dans le ventre puis dans les jambes et les poumons. Le volume du ventre augmente et s'accompagne d'une prise de poids significative et brutale.

Une fièvre modérée

Une fièvre modérée© Istock

Un patient cirrhotique peut être atteint d’une fièvre modérée (entre 38 et 38,5°C). Lorsque le foie est touché par la maladie, il fonctionne de moins en moins bien. L’organisme est envahi par les toxines et plus vulnérable face aux infections comme celles du liquide ascite. En réaction, la température du corps augmente.

La peau et les yeux deviennent jaunes

La peau et les yeux deviennent jaunes© Istock

Lorsque la cirrhose est à un stade très avancé, les yeux et la peau du patient peuvent devenir jaunes. "C’est à cause de l’augmentation de la bilirubine dans le sang" explique le médecin. Normalement, ce liquide est transformé par le foie pour être éliminé par les reins et dans les selles. Mais, comme le foie ne fonctionne plus, la bilirubine s'accumule au niveau de la peau et des yeux et associe l'apparition d'urines très foncées et des selles décolorées.

Des saignements du nez et des gencives

Des saignements du nez et des gencives© Istock

"La cirrhose du foie entraînent une baisse des plaquettes ainsi que des facteurs de coagulation", ajoute l'hépato-gastro-entérologue. Le patient constate l’apparition d’hématome ou de saignements de nez ou des gencives, par exemple.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Cirrhose, Vidal, 21 janvier 2020. 

La cirrhose du foie : définition et causes, Ameli.fr, 13 novembre 2019. 

Fibrose et Cirrhose Hépatique, Centre Hépato-Biliaire Paul Brousse, 28 juillet 2016. 

Vidéo : La cirrhose hépatique

mots-clés : Foie malade
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.