Cirrhose du foie : les 7 symptômes d'alerte

Certifié par nos experts médicaux MedisiteEnviron 200 000 personnes sont atteintes de cirrhose en France, et 10 à 15 000 patients en décèdent chaque année. Cette maladie destructrice est visible pour le patient quand elle est déjà avancée. Heureusement, certains signes peuvent vous alerter plus tôt.
Sommaire

La cirrhose c’est quoi ?

La cirrhose c’est quoi ?© Istock

Le foie est un organe vital, qui remplit plusieurs fonctions essentielles :

  • il synthétise et sécrète la bile, utile à la digestion ;
  • il contribue à la fabrication des protides, des glucides et des lipides ;
  • il filtre les toxines de l'organisme.

La cirrhose est une maladie du foie d'autant plus grave qu'elle est irréversible. Le dictionnaire Vidal la définie comme "l'association d'une fibrose extensive et de nodules de régénération".

Plusieurs maladies hépatiques peuvent entraîner une réaction inflammatoire du foie et créer une fibrose. Cette dernière est un processus cicatriciel, qui se déclenche dans le foie et altère sa fonction principale, à savoir drainer les déchets de l'organisme. Lorsque le foie est totalement fibrosé, ses cellules se détruisent progressivement. Puis elles se régénèrent de façon anarchique, sous forme de nodule. C'est à ce stade que l'on parle de cirrhose hépatique.

Une origine alcoolique dans 75 % des cas

En France, environ 200 000 personnes en sont atteintes, dont 30 % ont atteint le stade sévère de la maladie, selon l'Inserm. La cirrhose fait entre 10 et 15 000 décès par an, et son diagnostic survient en moyenne vers l'âge de 50 ans.

Dans 75 % des cas, la cirrhose hépatique est d'origine alcoolique. Les hépatites C et la stéatohépatite non-alcoolique représentent respectivement les deuxième et troisième causes de la maladie. Des troubles métaboliques, comme le diabète, le syndrome métabolique ou l'obésité peuvent la favoriser. Les maladies de surcharge en fer ou en cuivre, l'insuffisance cardiaque ou certaines maladies auto-immunes, constituent d'autres facteurs de risque.

Lorsqu'elle fait suite à une hépatite virale chronique, la cirrhose peut être reconnue comme maladie professionnelle, indique le site de l'Assurance maladie.

Le diagnostic de la cirrhose est souvent tardif

En cas de suspicion de cirrhose, suite à un examen clinique, le médecin va d'abord prescrire un bilan sanguin et, parfois, une échographie. Pour poser le diagnostic, une biopsie hépatique est toutefois nécessaire. Des tests non-invasifs, comme le Fibroscan, mais aussi le Fibrotest, le Fibomètre et l’Hepascore, permettent aussi de détecter une cirrhose.

Malheureusement, ce diagnostic est souvent tardif, dans la mesure où les patients présentent peu de symptômes durant les premiers stades de la maladie. C'est lorsque la maladie se "décompense" - autrement dit, que lorsque le foie ne parvient plus à assurer sa fonction - que des signaux plus clairs se manifestent. Néanmoins, plusieurs signes d'alerte (détaillés dans les pages suivantes) peuvent vous mettre la puce à l'oreille un peu plus tôt, et vous pousser à consulter.

Schéma du système digestif humain

Schéma du système digestif humain© Istock

© CC - Auteur : Mariana Ruiz, Jmarchn. Translated in French by Moez - Licence : domaine public - Source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Digestive_system_diagram_fr.svg?uselang=fr

Vidéo : La cirrhose hépatique

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Cirrhose, Vidal, 21 janvier 2020. 

La cirrhose du foie : définition et causes, Ameli.fr, 13 novembre 2019. 

Fibrose et Cirrhose Hépatique, Centre Hépato-Biliaire Paul Brousse, 28 juillet 2016. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :