Sommaire

Prendre du zinc

cremes© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les rougeurs aggravées par un excès de sébum.

L’effet : Le zinc a un effet anti-inflammatoire et anti-séborrhéique.

Utilisation : Pour les rougeurs inflammatoires, appliquer du zinc sous forme de lotion. Pour les problèmes de séborrhée, misez plutôt sur les comprimés : les prendre à jeun et à distance des repas (sinon le zinc restera dans l’estomac et ne passera pas dans le sang). "Vous pouvez prendre le rubozinc, l’effizinc ou le zinc oligosol" indique le Dr Catoni.
A savoir : Les comprimés de zinc sont entièrement remboursés par la Sécurité sociale, mais ce n’est pas le cas pour le zinc sous forme d’ampoules.

Mettre du froid

froid© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les rougeurs dues à une dilatation des vaisseaux, "comme par exemple après un coup de chaud - dû à un effort, à la chaleur ambiante ou un coup de soleil", explique le Dr Isabelle Catoni.

L’effet : le chaud dilate les vaisseaux tandis que le froid les referme. Le sang passe moins, la rougeur disparaît.

Utilisation : Se mettre au frais, appliquer des glaçons sur le visage, ou passer un gant mouillé à l’eau froide sur la rougeur. "Mettre un glaçon entre sa langue et son palais est une astuce à essayer quand c'est possible" ajoute notre interlocutrice.

Poser des compresses de bleuet

bleuet© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les inflammations et irritations de la peau, en particulier des paupières.

L’effet : Le bleuet contient des flavonoïdes qui offrent une protection contre l’oxydation et l’inflammation des vaisseaux sanguins.

Utilisation : en décoction. Mettre 10g de fleurs de bleuet dans un quart de litre d’eau, porter à ébullition et retirer aussitôt du feu, infuser 15 minutes. Une fois tiède, appliquer la décoction à l’aide d’une compresse.

A savoir : Le bleuet peut aussi s’utiliser pour les yeux en bains oculaires ou collyres.

Appliquer du lithium

lithium© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les rougeurs dues aux inflammations de la peau, comme les poussées de dermite séborrhéique.

L’effet : Le lithium referme les vaisseaux et diminue donc les rougeurs.
Le lithium est par ailleurs une molécule utilisée en neurologie pour calmer les psychoses. "Aujourd’hui, certaines molécules utilisées en neurologie sont adaptées en topic (crèmes, gels) pour la dermatologie : la peau utilise des neurotransmetteurs, qui jouent dans l’inflammation ou l’apaisement" explique le Dr Catoni.

Utilisation : le lithium s’applique sous forme de crème, matin et soir. C’est un produit en partie remboursé.

Essayer les crèmes anti-rougeurs

zinc© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les rougeurs dues aux poussées de dermite séborrhéique, qui se traduisent par des squames et une peau grasse et brillante. "Le stress est une cause importante de ces rougeurs. Elles peuvent être également dues à la pollution et à certains produits de contacts, comme les shampoings" explique le Dr Isabelle Catoni.

L’effet : Les crèmes anti-rougeurs désenflamment.

Utilisation : Vous pouvez faire confiance à des marques comme La Roche Posay, Avène, ou Bioderma pour apaiser les rougeurs. "La crème K Ceutic, de la marque Dermaceutic, également la crème SVR anti-rougeur et la crème AR Hydratant, de la marque Nacriderm, qui a d’ailleurs déjà reçu une distinction."

Remèdes naturels : aloe vera, huile de chanvre...

naturels© Fotolia

©Fotolia.com

Voici une liste de remèdes naturels contre les rougeurs de la peau. Sans être toujours approuvés par les dermatologues de manière officielle ou officieuse, certaines personnes ont témoigné de leur efficacité. Libre à vous de les tester !

- Pour les rougeurs de couperose, des compresses de décoctions de guimauve, de fleurs d’aubépine, de mauve, de marrons d’Inde ou d'infusions d’hammamélis peuvent agir en prévention et pour enrayer la progression.
- Pour les rougeurs du visage en général, certains conseillent aussi l’huile de chanvre, l’aloe vera, la vitamine B6, ou encore l’eau de rose. Mais pour cette dernière, Isabelle Catoni rappelle qu’elle est assez astringente (donc pas douce) ; et "il faut prendre garde à certaines huiles essentielles, qui peuvent être trop agressives pour la peau".
On trouve principalement ces produits en parapharmacie et dans les magasins bio.

Passer aux antibiotiques locaux

antibio© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les rougeurs dues à des infections, telles qu’un bouton d’acné juvénile, d’acné rosacée et les boutons de folliculite (en rapport avec un problème de poils).

L’effet : les antibiotiques ou antifongiques par voie locale ou orale permettent de faire disparaître les causes de l’inflammation, donc la rougeur.

Utilisation : "Sous forme de gel pour les peaux grasses, en crèmes pour les peaux sèches ; en comprimés, selon le nombre de boutons".
Pour les comprimés, ce sont des antibiotiques de la famille des cyclines. Ils sont prescrits sur ordonnance et contre-indiqués aux femmes enceintes ; l’exposition au soleil est déconseillée pendant la prise de ces antibiotiques, car cela peut provoquer l’apparition de taches sur la peau.

Couperose : miser sur les lasers vasculaires

laser© Fotolia

©Fotolia.com

Pour quels types de rougeurs : les rougeurs dues à la couperose.

L’effet : "Le laser KTP et le laser Yag coagulent le sang. Le laser à colorant pulsé (traitement de référence des angiomes) détruit le vaisseau en l’explosant" explique le Dr Catoni, dermatologue. Une fois le vaisseau détruit, les cellules appelées macrophages s’occupent du nettoyage, il n’y a donc plus d’accumulation de sang à cet endroit, et donc la rougeur disparaît.

Utilisation : ce type d’opération n’est réalisé que par des médecins, ayant reçu la formation adaptée. "Pendant une séance de laser, j’ai souvent recours aux deux lasers, KTP et Yag, parfois je la termine par une LED. Une à 2 séances suffisent, et vous êtes tranquille pour 2, 3, 4 ans. La séance coûte en moyenne 200 euros".
Le traitement par laser n’est pas remboursé.

Précautions pour éviter les rougeurs

conseils© Fotolia

©Fotolia.com

- Se nettoyer quotidiennement le visage avec des produits non parfumés pour peaux sensibles.
- Se démaquiller avec un produit doux tel qu’un lait ou gel sans rinçage, qui sont "plus doux que l’eau micellaire, notamment si l'on doit enlever une couche épaisse de maquillage".
- Utiliser une protection solaire haute protection dès qu’on s’expose (indice 50+).
- Hydrater sa peau en évitant les crèmes grasses.
- Eviter d’exfolier souvent sa peau : le gommage peut aggraver l’irritation de la peau.
- Ne pas cacher ses défauts sous des tonnes de maquillage, qui étouffent la peau et ne constituent qu’une attaque supplémentaire contre son équilibre naturel : "préférer les BB crèmes, qui camouflent les défauts tout en traitant ses problèmes ; par exemple, la BB crème Créaline de Bioderma".
- Pour avoir une peau bien hydratée, sont conseillés les Oméga 3 et 6, que l’on trouve par exemple dans le saumon.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.