Brûlures d’estomac : les aliments à éviter

Café, plats épicés, agrumes : certains aliments peuvent aggraver les brûlures d’estomac et l’acidité gastrique. Quelques conseils pour éviter ces désagréments.

Publicité

Fuyez les aliments trop gras

© IstockPremière mesure à prendre en cas de brûlure d’estomac: diminuer la nourriture trop riche. Les matières grasses réduisent le tonus du sphincter œsophagien inférieur, le muscle qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers l’œsophage. C’est en effet ce reflux qui cause les brûlures d’estomac. Les graisses sont aussi plus longues à digérer et accroissent donc les risques d’aigreur.

Publicité
Publicité

Notre conseil: limitez les graisses saturées comme le beurre, les charcuteries, les viandes rouges ou les fritures. Privilégiez les bonnes sources de protéines, faibles en gras. Par exemple la volaille sans la peau, le poisson, les légumes secs ou les yaourts allégés. Mais aussi l’huile de colza, riche en oméga 3, qui lutte contre les inflammations dues au reflux.

Evitez le chocolat, le café et le thé

Le point commun entre le chocolat, le café et le thé: les méthylxanthines. Sous ce nom barbare se cachent des substances relaxantes pour les muscles. Elles diminuent l’efficacité du clapet qui empêche le reflux gastro-œsophagien (RGO). Il faut donc éviter de consommer trop d’aliments contenant des méthylxanthines en cas de brûlures d’estomac. Autre mauvais point pour le café: il augmente le stress, facteur de RGO.

Notre conseil: privilégiez le chocolat noir au chocolat au lait. Préférez les chicorées et tisanes douces au café et au thé. Quant au lait, il vaut mieux l’éviter aussi. S’il peut soulager temporairement, il augmente la sécrétion gastrique et donc l’acidité sur le long terme.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X