Le sport peut-il guérir le diabète ?

Il est aujourd'hui prouvé que l'activité physique améliore l’évolution d’un diabète, surtout lorsqu'elle est combinée à une alimentation équilibrée. Voici les conseils du Docteur Pierre Nys, endocrinologue-diabétologue.

Peut-on faire du sport avec du diabète ?

Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente qui demande une grande discipline. Ainsi, avoir une activité physiquemodérée mais régulière est fortement recommandée dans le traitement des personnes diabétiques.

Le diabète est une maladie qui survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d’insuline ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Cela se traduit par un taux de sucre dans le sang (glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

  • Dans le cas d’un diabète de type 1, le pancréas ne produit presque plus d’insuline. Le patient doit donc, pour garder un équilibre glycémique, s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour en fonction de son activité physique et de ce qu’il mange.
  • Le diabète de type 2, est quant à lui le plus souvent le résultat d’une surcharge pondérale et d’une inactivité physique. Il résulte d’une utilisation non adéquate de l’insuline par l’organisme.

Illustration : le diabète de type 1 est dû à un mauvais fonctionnement du pancréas

Illustration : le diabète de type 1 est dû à un mauvais fonctionnement du pancréas© Fotolia

Plus personne ne doute aujourd'hui des bienfaits du sport en général au-delà du diabète, l'exercice physique apporte de très nombreux bienfaits dont un bien-être physique et moral, de l’endurance et une meilleure santé cardiovasculaire pour optimiser la circulation sanguine. La pratique d'une activité sportive permet également de réduire la pression artérielle, d'augmenter le taux de bon cholestérol et de maintenir un poids de forme.

Pourquoi le sport fait-il baisser la glycémie ?

Une activité physique pratiquée régulièrement aide les diabétiques à réguler leur taux de glycémie et contribue à faire baisser le taux d’hémoglobine glyquée, l'indice de surveillance du diabète. Cet indicateur est essentiel pour prédire une évolution et surtout connaître la réalité de l’impact d’un diabète sur l’organisme, évitant ainsi la survenue de complications qui peuvent être très graves.

Si cette hémoglobine glyquée est basse, ce à quoi concourt, l'activité physique, le diabète est dit "contrôlé", c’est-à-dire que le taux moyen de sucre dans le sang est proche d’un taux normal.

La pratique sportive diminue également la masse graisseuse, responsable de l'insulinorésistance, et augmente la masse maigre. Elle permet également d’augmenter la sensibilité de l’organisme à l’insuline et diminue la pression artérielle, le cholestérol et les risques de développer une maladie cardiovasculaire. Enfin le sport a pour résultat de faire baisser immédiatement le taux de glycémie, car quand nous bougeons, nos muscles consomment du glucose.

Schéma : régulation en cas d'hypoglycémie

Schéma : régulation en cas d'hypoglycémie© Creative Commons

Crédit : Original téléversé par Frederic.marbach sur Wikipédia français. — Auteur : Frédéric MARBACH / Logiciel : Inkscape © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Quelle activité physique pratiquer ?

L’exercice améliore le passage du glucose dans le muscle et permet de diminuer les doses d’insuline, ainsi pratiquer un sport est bénéfique. Il est recommandé d’effectuer tous les jours une activité physique modérée de type endurance tels que la marche, la randonnée, la course à pied, le vélo ou la natation. Ces activités sont les plus conseillées car elles permettent un entraînement progressif.

Quels sont les sports hyperglycémiants ?

Attention certains sports peuvent parfois augmenter la glycémie, ils sont donc déconseillés. C’est le cas des sports avec à-coups, tels que les sports de raquette.

Les sports peuvent aussi générer du stress notamment les sports à sensation. C’est aussi vrai pour les sports pratiqués en compétition, qui peuvent générer de la sécrétion d’adrénaline, hormone connue pour son effet hyperglycémiant.

A quel taux de glycémie éviter le sport ?

Réponse du Docteur Pierre Nys :

« Si la glycémie est trop élevée (>2.50 g/l), en particulier dans le cas du diabète de type 1, différez la séance. »

Ce qu'il faut savoir avant la pratique sportive

Il est important de prendre quelques précautions pour profiter au maximum des bienfaits de l’activité physique :

  • S'hydrater avant et pendant l'activité.
  • Étirer ses muscles après l’effort.
  • Attention lorsqu'on mesure son taux de glycémie au quotidien, il faut mesurer sa glycémique avant, pendant et après l’effort.

Attention si pour le diabète de type 1, la pratique d'un sport demande des précautions (du fait de l'insulinodépendance), pour les diabétiques de type 2, une pratique sportive régulière et une alimentation saine constitueraient à elles seules prévention et traitement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

https://www.ajd-diabete.fr/le-diabete/vivre-avec-le-diabete/le-sport/

Livre : PROGRAMME SUCRE DÉTOX EN 7 JOURS Par le Docteur Pierre Nys

Vos menus à faible IG (Index Glycémique) sur mesure pour vous désintoxiquer du sucre