Trois personnes sur quatre atteintes de diabète de type 2 ont un gros ventre

C’est un fait : le diabète de type 2 (qui représente environ 90 % des cas de diabète dans le monde) et l’obésité marchent très souvent main dans la main. Chez une personne qui consomme des aliments gras en excès pendant une période prolongée, la production d’insuline par le pancréas augmente. Avec le temps, la réserve d’insuline s’épuise et le diabète s’installe. On parle alors d’insulinorésistance. Les récepteurs des cellules deviennent insensibles à l’insuline et l’absorption du glucose ne se fait plus aussi bien. Par conséquent, le taux de glucose (glycémie) augmente, ce qui entraîne une hyperglycémie. Cela dit, toutes les personnes en surpoids ne sont pas diabétiques. D’autres facteurs sont nécessaires pour que le lien entre l’obésité et le diabète s’établisse, notamment un facteur génétique.

Les autres pathologies responsables d’un gros ventre

Outre le diabète, d’autres maladies sont responsables d’une prise de poids. C’est par exemple le cas de l’hypothyroïdie et du syndrome de Cushing. La prise de poids est quelquefois causée par des kystes au niveau des ovaires, un trouble du métabolisme ou un médicament (antidépresseur, corticostéroïde, contraceptif oral).

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.