Diabète et consommation d'alcool : quelles conséquences ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLes personnes diabétiques doivent surveiller leur régime alimentaire pour pouvoir gérer leur taux de glycémie. Or l'alcool a un fort pouvoir sur le taux de sucres sanguins et peut provoquer de graves accidents. Le point avec le Docteur Pierre Nys, endocrinologue-diabétologue.

Consommer de l’alcool n’est pas contre-indiqué au patient diabétique.

En revanche, la consommation excessive est très néfaste. En plus de ses effets sur la santé de manière globale : cœur, artères, foie..., les risques sont augmentés chez les personnes atteintes de diabète.

Diabète : quels sont les risques liés à l'alcool ?

Tout diabétique qui consomme de l'alcool, devrait savoir quels effets cela aura sur sa glycémie, afin de mieux appréhender les besoins de son corps en insuline et en glucose.

Dès qu’il est consommé l’alcool commence immédiatement à passer dans le sang. Une petite quantité de cet alcool passe directement par la muqueuse buccale et par l’œsophage. Un quart environ de la consommation passe dans le sang après avoir été assimilé par l’estomac. Le reste passe par les intestins et principalement par l’intestin grêle.

Illustration : la consommation d'alcool a de nombreux effets sur les organes

Illustration : la consommation d'alcool a de nombreux effets sur les organes© Creative Commons

Crédit : Mikael Häggström — All used images are in public domain. © CC/Domaine public - Licence : https://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/deed.en

Pourquoi l'alcool est-il hypoglycémiant ?

Le problème c'est que l’alcool a en lui-même un effet hypoglycémiant (il fait baisser la glycémie) car il modifie le taux de sucre dans le sang. En fait, il empêche le foie de produire du sucre quand les aliments n’en fournissent pas assez, ce qui implique un risque d’hypoglycémies profondes et durables, si l’alcool consommé est non sucré explique le Docteur Pierre Nys, endocrinologue, diabétologue.

La consommation d’alcool combinée avec la prise d’insuline ou de médicaments de l’insuline met donc le diabétique en situation de risque d’hypoglycémie. Ce phénomène peut d’autant plus arrivé si l’alcool est consommé en dehors des repas, en apéritif par exemple.

Une hypoglycémie dans ces conditions peut être très sérieuse puisque le corps, tant qu’il digère son vin, ne pourra pas régulariser la glycémie comme il le fait en temps normal. Attention, l’hypoglycémie peut même survenir jusqu’à 24 heures plus tard !

Il est donc impératif pour un diabétique de surveiller régulièrement sa glycémie avant, pendant et après la prise d'alcool et notamment au moment du coucher.

Photo : glucomètre permettant de contrôler sa glycémie

Photo : glucomètre permettant de contrôler sa glycémie© Creative Commons

Crédit : Erik1980 — Travail personnel © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Les alcools sucrés sont-ils hyperglycémiants ?

Réponse du Dr Pierre Nys, endocrinologue, diabétologue :

« Attention, les alcools sucrés sont parfois très franchement hyperglycémiants. »

Quels sont les alcools autorisés quand est diabétique ?

Pour éviter d’avoir des problèmes et d’avoir à effectuer une injection d’insuline au cours de la soirée, il est prudent de modérer sa consommation et suivre les règles suivantes :

  • Se limiter à un maximum de deux consommations par jour chez les femmes et trois chez les hommes au moment des repas.
  • Il faut aussi être vigilant concernant la quantité de sucre contenu dans certains alcools : vins liquoreux, vins cuits
  • Et enfin, il ne faut pas consommer de vins à forte teneur en sucres résiduels (quantité de sucre restant dans le vin ou toute autre boisson alcoolisée après la fermentation alcoolique) ou de cocktails très sucrés.

Comment limiter les risques de l'alcool avec du diabète ?

Diminuer sa consommation d'alcool fait partie intégrante du traitement. Si vous devez en boire, il faut garder à l’esprit ces recommandations concernant sa consommation en cas de diabète.

Il est préférable :

  • De boire l’alcool lentement.
  • De ne jamais consommer ce type de boisson sans avoir mangé par ailleurs.
  • De prévoir une collation supplémentaire avant de se coucher pour prévenir l’hypoglycémie nocturne.
  • De ne jamais boire de spiritueux ni avant, ni pendant, ni même après une activité physique.

> Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

https://diabete-infos.fr/diabete-et-consommation-alcool/

https://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/pratique/mises-en-garde/les-boissons

https://www.medisite.fr/diabete-les-traitements-du-diabete-et-lalcool.922101.60.html

Livre : PROGRAMME SUCRE DÉTOX EN 7 JOURS Par le Docteur Pierre Nys

Vos menus à faible IG (Index Glycémique) sur mesure pour vous désintoxiquer du sucre