Sommaire

Trop de sucre dans le sang : ça veut dire quoi ?

Trop de sucre dans le sang : ça veut dire quoi ?© IstockLe taux de sucre dans le sang s’appelle la glycémie. "Il peut être inquiétant lorsqu’il dépasse 1,10 gramme de sucre par litre de sang", révèle le docteur Pierre Nys, endocrinologue. "S’il atteint 1,15 ou 1,20 g/L chez une personne possédant des antécédents familiaux et une obésité androïde*, il faudra prendre beaucoup de précautions", ajoute le médecin. Ces valeurs d’hyperglycémie peuvent en effet témoigner d’un prédiabète, une condition définie par une glycémie plus élevée que la normale, mais pas suffisamment pour établir le diagnostic du diabète.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le diagnostic du diabète est confirmé par "une glycémie à jeun supérieure à 1,26 g/L à deux reprises".

* Excès de masse graisseuse localisée principalement au niveau de l’abdomen.

Vidéo. Diabète : les signes qui ne trompent pas

Le premier signe : une grande fatigue

Le premier signe : une grande fatigue© IstockLes signes physiques d’un excès de sucre dans le sang n’apparaissent que tardivement, "quand le déséquilibre glycémique est ancien et qu’il n’a pas été pris en charge", explique le docteur Nys.
Si les débuts d’une hyperglycémie ne présentent généralement pas de symptôme, "le premier signe le plus commun consistent en une grande fatigue et une somnolence", dévoile le médecin.
Bon à savoir : "La fatigue peut s’accompagner d’autres symptômes tels que des palpitations ou une transpiration excessive. Ils ne sont pas spécifiques mais peuvent alerter" ajoute l’endocrinologue.

Une perte de poids

Une perte de poids© IstockUn deuxième signe évoquant un excès de sucre dans le sang peut être un "amaigrissement spontané", nous apprend le docteur Nys.
Il ne s’agit en général que d’une discrète perte de poids, de un à trois kilos, parfois associée à une grande fatigue "mais le malade peut se sentir en parfaite forme physique", détaille le professeur André Grimaldi dans son Guide pratique du diabète*.

*Guide Pratique du diabète, 3e édition. Pr André Grimaldi, Editions MASSON 2005

Une sensation de soif intense

Une sensation de soif intense© IstockLa soif intense est un signe souvent évocateur de diabète, mais reste un symptôme tardif qui ne survient que pour des hyperglycémies supérieurs à 3g/L*.
Pourquoi ? "Lorsqu’il y a trop de sucre dans le sang, le corps produit plus d’urine pour éliminer cet excès. C’est cette polyurie qui entraîne une soif secondaire appelée polydipsie", décrit le docteur Nys.

*Guide Pratique du diabète, 3e édition. Pr André Grimaldi, Editions MASSON 2005

Une grande faim

Une grande faim© IstockComme la soif intense, la sensation de faim est un signe relativement tardif de l’hyperglycémie.
Pourquoi ? "Elle résulte d’une anomalie de diminution du taux de sucre au niveau cellulaire et cérébral", selon le docteur Nys.

Des infections uro-génitales

Des infections uro-génitales© IstockDes infections cutanées ou uro-génitales telles que des balanites (des inflammations du gland et du prépuce), des mycoses vaginales ou des cystites peuvent être le signe d’une hyperglycémie et ainsi être à l’origine de la découverte d’un diabète.

Des problèmes de vue

Des problèmes de vue© IstockSi le diabète a été largement méconnu et s’est installé, l’hyperglycémie peut se manifester par des complications typiques du diabète. Il peut s’agir par exemple d’une cruralgie, de plaies au pied, d’une baisse de l’acuité visuelle ou encore d’un accident cardiovasculaire.

Que faire en cas de doute ?

Que faire en cas de doute ?© IstockUne hyperglycémie n’est jamais à prendre à la légère.
En cas de symptômes d’excès de sucre dans le sang ou de doute, "le plus simple sera de consulter son médecin traitant", conseille le docteur Nys."L’examen qu’il pratiquera consistera tout simplement à vérifier la glycémie, soit pendant la consultation au moyen d’un appareil capillaire s’il en est équipé, soit grâce à une prise de sang qu’il prescrira. Les résultats seront alors obtenus dans la journée", souffle le spécialiste.
Et ensuite ? "Si le taux de sucre dans le sang est supérieur aux valeurs normales, il faudra surveiller régulièrement ces valeurs, surtout s’il existe un contexte familial de diabète ou si la personne présente une obésité de morphologie androïde", avertit le docteur Nys.
Mais rien ne sert d’attendre les symptômes : "Chez les personnes présentant des antécédents et de prédispositions au diabète, la meilleure solution consiste à réaliser un dépistage systématique en vérifiant régulièrement la glycémie", préconise le médecin.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

-Merci au docteur Pierre Nys, endocrinologue et nutritionniste à Paris, auteur de l’ouvrage Ma bible de l'alimentation antidiabète, Leduc's éditions 2017.

-Guide Pratique du diabète, 3e édition. Pr André Grimaldi, Editions MASSON 2005

-Organisation Mondiale de la Santé

Vidéo : Diabete : les signes qui ne trompent pas

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.