7 choses à savoir sur les couronnes dentaires

La couronne dentaire, tout le monde – ou presque- y est confrontée un jour ou l’autre. Pourtant, il y a plein de choses que l’on ne sait pas... Explications de Medisite avec le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’UFSBD.

Publicité

Couronne simple ou "sur pivot" ?

© IstockLes couronnes dentaires sont utilisées pour recouvrir des dents abîmées, cassées, dévitalisées (mortes) ou sévèrement cariées et qui ne peuvent plus recevoir de nouveau plombage ou supporter une facette. Les couronnes permettent ainsi de solidifier et d’embellir ces dents. ""On réalise une couronne quand une dent a eu une grosse carie ou qu’elle a été fracturée. La dent est fortement délabrée, on la restaure à partir d’un matériau de reconstitution comme par exemple une résine puis on prépare la dent et on pose la couronne. C’est un cerclage de la dent" explique le Dr Christophe Lequart. C’est ce qui se passe dans la majorité des cas. Dans d’autres, la dent est trop abîmée pour que la couronne puisse être posée dessus. "On pose alors une pièce intermédiaire appelée inlay-core ou « faux moignon » qui reconstruit la partie visible de la dent dans la bouche. L’inlay-core est fixé dans la racine de la dent par l’intermédiaire d’un tenon. Il sert de support à la future couronne" poursuit notre interlocuteur. C’est ce qu’on appelait "dent sur pivot" mais le terme n’est plus employé de nos jours.
A savoir : Tous les dentistes sont habilités à effectuer la pose d’une couronne dentaire.

Publicité
Publicité

Couronne métallique ou céramique ?

Il existe quatre grands types de couronnes :
- Couronne métallique : couronne composée de métaux non précieux (nickel, chrome…), semi-précieux ou précieux (paladium, or…).La couronne en or jaune est encore utilisée, bien que rarement et installée sur des dents postérieures car peu esthétique. Elle est cependant très résistante.
- Couronne céramo-métallique : couronne à la couleur des dents dont la chape est en métal et l’extérieur en céramique. Le métal peut être non précieux, semi-précieux ou précieux.
- Couronne céramo-céramique : couronne entièrement en céramique.

- Couronne en résine composite : la résine composite est utilisée sous forme de pâte qui doit être durcie avec une source lumineuse (photopolymérisation).

Laquelle choisir ? "Le premier critère est l’esthétisme puis cela dépend du cas clinique. Parfois, on ne peut pas réaliser une couronne céramo-céramique (par exemple en cas de bridge de grande étendue)" souligne le Dr Christophe Lequart. Le prix est aussi un critère à prendre en considération sachant que les couronnes métalliques sont les moins onéreuses.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X