Démence : les personnes souffrant de migraines seraient plus touchées !

Si vous souffrez de migraines à répétition, vous avez plus de chance de développer une démence. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude publiée le 4 septembre.
Sommaire

Des chercheurs canadiens ont réussi à faire un lien entre la démence et les personnes atteintes de migraines.

Les maux de têtes à répétition pourraient en effet provoquer une i nflammation du cerveau, qui pourrait elle-même déboucher sur des lésions neurologiques graves.

Les femmes atteintes de migraines ont 3 fois de plus de chance de développer une démence

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mené une enquête auprès de 679 adultes âgés de 65 ans. Tous les candidats ont été suivis pendant cinq ans, au cours desquels 51 personnes ont développé une démence.

Par “démence”, on entend toutes les maladies neurologiques caractérisées par une altération des capacités cognitives. Les atteintes sont suffisamment importantes pour entraîner une perte d'autonomie chez le malade. La plupart de ces maladies sont dues à la dégénérescence des neurones, comme la maladie d'Alzheimer (60 à 70 % des cas).

Chose surprenante, aucun homme parmi les candidats atteints de démence n'avait des antécédents migraineux. Les femmes malades en revanche avaient trois fois plus de risques de souffrir de maux de tête.

Les chercheurs pensent que ces maux de tête extrêmes peuvent provoquer une inflammation du cerveau, entraînant des lésions neurologiques graves, pouvant entraîner une perte de mémoire.

Selon eux, les personnes souffrant de maux de tête doivent donc faire l'objet d'une surveillance plus étroite, car ils sont plus “à risque”.

"Nous n'avons pas encore de moyen de guérir la maladie d'Alzheimer, la prévention est donc essentielle", a déclaré Suzanne L. Tyas, auteure principale, Ph.D., de l'Université de Waterloo, au Canada. "L'identification d'un lien de cause à effet envers les migraines nous fournit ainsi une justification pour orienter nos stratégies de prévention liées à la maladie d'Alzheimer."

Le Dr James Connell, responsable de la recherche chez Alzheimer's Research UK, a déclaré : que "cette étude mettait en lumière le lien qui existait entre le développement de la démence et les antécédents migraineux”, avant d’ajouter "qu’il était tout de même difficile de tirer des conclusions définitives avec les données actuelles."

Toutefois, “les migraines représentent un problème de santé courant, il est donc important de mener des études plus approfondies afin de comprendre cette association et de déterminer si certains facteurs tels que les antimigraineux pourraient impacter cette maladie”.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

"Les personnes migraineuses risquent davantage de souffrir de démence", Daily Mail, 5 septembre 2019. 

"La démence", OMS, 14 mai 2019. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :