Démangeaisons intimes : la piste d'une mycose

La mycose du gland fait partie des balanites. Les démangeaisons sont bien présentes ainsi que des sensations de cuisson. La muqueuse est rouge, parfois lésée et présente des plaques blanchâtres. L'inflammation peut aussi s'étendre au prépuce. Candida albicans, le champignon responsable de la mycose génitale provoque aussi de mauvaises odeurs.

L'infection ne vient pas nécessairement d'un partenaire « contaminé », c'est souvent un déséquilibre de la flore naturelle qui laisse Candida albicans proliférer à sa guise. Ainsi, un simple excès d'hygiène peut en être responsable ! Attention cependant, toutes les démangeaisons intimes ne sont pas des mycoses et il vaut mieux consulter un médecin pour éliminer les autres causes.

Quelles sont les autres causes de démangeaisons intimes chez l'homme ?

Savons, parfums agressifs, transpiration et macération sont des sources de démangeaisons intimes. Une autre balanite du gland est provoquée par des bactéries. Il s'agit d'une infection à prendre au sérieux et les antibiotiques sont nécessaires.

Du côté des parasites, les fameux morpions ou poux de pubis font partie des infections sexuellement transmissibles (IST). Ils entraînent la personne à se gratter sur toute la région pubienne et le scrotum par leur morsure. Autre IST, l'herpès génital brûle et démange. Des vésicules disgracieuses sont présentes sur le gland. Psoriasis ou eczéma peuvent également se manifester sur les zones intimes et entraîner le grattage.

Les démangeaisons, seules symptôme de la mycose chez l'homme ?

Provoquée par un champignon du genre Candida, la mycose génitale chez l'homme se caractérise principalement par une inflammation du gland, également appelée balanite. Naturellement présent sous une forme inoffensive dans les muqueuses génitales masculines, ce champignon peut devenir pathogène sous l'action de différents facteurs environnementaux.

Dans ce cas-là, l'infection se manifeste par des démangeaisons au niveau du gland, l'apparition de petites vésicules et/ou de plaques rougeâtres ainsi que d'un œdème de l'anneau préputial. En l'absence de traitement, l'inflammation peut se développer jusqu'au scrotum.

Comment soulager les démangeaisons intimes ?

Bien qu'elle soit rare, la mycose chez l'homme nécessite une prise en charge médicale afin d'en déterminer l'origine. En effet, ce type d'infection des parties intimes tend à récidiver relativement fréquemment.

Dans la majorité des cas, un traitement antifongique local est préconisé tandis qu'une prise médicamenteuse par voie orale peut être privilégiée en cas de récidives. Lorsque la mycose est consécutive à un rapport sexuel, le partenaire devra également suivre un traitement de manière à éviter les contaminations ultérieures.

Des mesures d'hygiène doivent également être respectées à l'image d'une utilisation de produits de toilette intime doux (pH neutre).

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.