Un premier patient cumule la Covid-19 et la grippe A (H1N1) : son état est stable

Ecouter l'article :

Un premier cas de patient souffrant à la fois de la Covid-19 et de la grippe A (H1N1) vient d’être signalé au Mexique. Actuellement hospitalisée et dans un état stable, la quinquagénaire cumulait plusieurs facteurs de risques.

Pour la toute première fois, une patiente a contracté simultanément les virus SARS-CoV-2 et H1N1, au Mexique. Fin septembre, cette femme de 54 ans a déclaré des symptômes nécessitant son hospitalisation, à l’Institut national de nutrition. Pour l’instant, son état est stable, d’après les médecins qui la soignent.

En outre, la quinquagénaire “souffrait de maladies auto-immunes, avec des antécédents de cancer et d'obésité, en plus d'une maladie pulmonaire chronique”, a déclaré Jose Luis Alomia, directeur du département d'épidémiologie au sein du ministère de la Santé, au cours de sa conférence de presse du 11 octobre 2020.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le Mexique est le neuvième pays le plus touché par la pandémie, avec 817 503 personnes contaminées, selon les chiffres de la John Hopkins University. C’est aussi le quatrième pays enregistrant le plus de décès, avec plus de 83 781 morts liées au nouveau coronavirus.

Grippe A (H1N1) : un virus désormais saisonnier

Autrefois qualifié de “grippe porcine”, le virus A(H1N1) a été à l’origine d’une pandémie en 2009, entraînant 100 000 à 400 000 décès. À l’époque, en effet, il s’agissait d’un nouveau virus, contre lequel la population mondiale n’était pas immunisée.

Depuis, il a continué à circuler - au même titre que d’autres virus de la grippe A - “de sorte qu’il constitue désormais un virus de la grippe saisonnière”, nous apprend l’Organisation mondiale de la Santé sur son site. La vaccination annuelle contre la grippe nous assure donc une protection contre ce virus, désormais mieux connu.

Grippe + Covid-19 = deux fois plus de risques de mourir !

Néanmoins, la grippe est loin d’être une maladie anodine, en particulier pour certaines catégories de populations plus à risque de complications (pneumonie, décompensation de l’asthme, exacerbation des maladies respiratoires existantes…). Il s’agit des personnes âgées de plus de 65 ans, des femmes enceintes, des malades chroniques, des obèses morbides et des enfants de moins de 5 ans.

Une liste qui n’est pas sans rappeler les personnes à risque de contracter une forme grave de Covid-19. On peut donc facilement imaginer que le cumul de ces deux pathologies, lorsqu’on est “vulnérable”, augmente le risque d’hospitalisation et de décès.

Des co-infections de grippe (de tous types - et pas seulement H1N1) et de coronavirus ont déjà été signalés dans plusieurs pays. Et d’après une étude anglaise publiée dans le BMJ, le risque de décès a plus que doublé chez les personnes ayant contracté ces deux maladies à la fois.

La meilleure protection, c’est la vaccination

À l’approche de l’hiver, un risque guette la population : celui que les malades de la grippe s’ajoutent à ceux de la Covid-19 - ou bien cumulent ces deux pathologies - et engorgent les hôpitaux. Un problème qui pourrait être pallié par la vaccination.

Mais alors que va démarrer, ce mardi, la campagne nationale de vaccination contre la grippe, l’Académie nationale de médecine s’inquiète contre “une psychose qui pourrait, via une demande trop importante, entraîner des ruptures”. C’est pourquoi, jusqu’au 30 novembre, les doses de vaccin seront réservées “aux seules populations à risque ciblées par les recommandations”.

En France, environ 16 millions de personnes rentrent dans cette catégorie. Ils vont donc recevoir un bon de prise en charge du vaccin, envoyé par l’Assurance maladie, au même titre que 316 060 professionnels de santé exerçant en libéral.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Mexique : un premier cas cumulant le Covid-19 et la grippe A (H1N1), BFM TV avec AFP, 12 octobre 2020. 

En plein coronavirus, tensions sur les vaccins contre la grippe, Le Progrès, 12 octobre 2020. 

Covid-19: Risk of death more than doubled in people who also had flu, English data show, The BMJ, 23 septembre 2020.

La grippe saisonnière A(H1N1) : questions essentielles, OMS, janvier 2016. 

Grippe, Inserm, 1 septembre 2017. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :