Alors que de nombreux pays sont confrontés à une nouvelle flambée de cas Covid-19, comme la France, l'Italie ou encore l'Espagne, l’Organisation mondiale de la santé vient de déclarer - qu'au mieux - elle espérait en finir avec l'actuelle pandémie "en moins de 2 ans".

"Nous pouvons y mettre un terme dans un délai plus court que la grippe de 1918"

"Nous espérons en terminer avec cette pandémie en moins de deux ans. Surtout si nous pouvons unir nos efforts […] et en utilisant au maximum les outils disponibles et en espérant que nous pourrons avoir des outils supplémentaires comme les vaccins, je pense que nous pouvons y mettre un terme dans un délai plus court que la grippe (espagnole) de 1918 ", a assuré vendredi le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.

Pour rappel, la grippe espagnole, qui a fait 50 millions de morts, a duré quasiment deux ans, de 1918 à 1920.

Il y a eu trois vagues : la vague du printemps d’avril à début juillet 1918, la vague d’automne de fin août à fin novembre et une troisième en février-mars 1919. À cette époque, la malnutrition et la tuberculose rendaient d’autant plus fragile la population.

Alors, est-ce que nous risquons de subir la même situation, voire pire encore ?

Selon le chef de l'OMS, "le virus a plus de chances de se propager" dans notre cas de figure. Toutefois,"Nous avons l’avantage de disposer de meilleures technologies […] Et nous savons comment l’arrêter", ajoute-t-il.

En revanche, en raison des mouvements et voyages des citoyens du monde, le virus se déplace rapidement. "Nous avons donc un désavantage lié à la mondialisation", nuance le chef de l'OMS.

Pour ces raisons, il est essentiel que les pays unissent leurs efforts. Tedros Adhanom Ghebreyesus en appelle à la "solidarité mondiale et à l’unité nationale".

L’OMS recommande le port du masque dès 12 ans

Selon des recommandations de l’OMS publiées vendredi, les enfants âgés de 12 ans et plus devraient porter le masque dans les mêmes conditions que les adultes.

L'organisme recommande "Le port du masque aux enfants âgés de 12 ans et plus dans les mêmes conditions que les adultes, en particulier lorsqu’ils ne peuvent garantir une distance d’au moins un mètre des autres et si la transmission est généralisée dans la zone concernée".

Les enfants âgés 5 ans et moins ne devraient pas, de leur côté, être obligés de porter un masque. "Cette indication est fondée sur la sécurité et l’intérêt global de l’enfant, et sur sa capacité à utiliser un masque correctement avec une assistance minimale", a précisé l’agence.

Quant à leurs aînés, âgés de 6 à 11 ans, l’OMS recommande que la décision d’utiliser un masque soit fondée sur une série de facteurs, parmi lesquels il faudra prendre en compte :

  • le niveau de transmission du virus dans la zone où réside l’enfant ;
  • sa capacité à utiliser un masque correctement et en toute sécurité.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.