Sommaire

Priapisme : les dangers d’une érection permanente

Priapisme : les dangers d’une érection permanente© Istock

L’idée d’une érection qui dure plusieurs heures prête à sourire, mais il s’agit en réalité d’une urgence médicale absolue. On parle de priapisme lorsqu’un homme présente une érection - souvent douloureuse - pendant plus de 4 heures sans aucune stimulation sexuelle. Cette pathologie est rare avec seulement 1,5 cas pour 100 000 hommes par an.

Le priapisme touche essentiellement les corps caverneux (tissus présents dans le pénis qui permettent à la verge de se dresser). Le gland et le corps spongieux ne sont généralement pas concernés.

Les différents types de priapisme et leurs conséquences

Il y a deux types de sortes de priapisme :

  • Le priapisme à flux réduit (PFR) : il s’agit de la forme la plus fréquente de la pathologie, et également la plus dangereuse. Elle est causée par une anomalie du flux sanguin comme une occlusion des veines ou un reflux du sang qui empêche l’arrivée d'un sang riche en oxygène. Ainsi, le pénis se retrouve privé d’oxygène. Si l’érection dure très longtemps, elle peut causer un dysfonctionnement érectile permanent ou même la mort du tissu pénien. C’est pourquoi une prise en charge rapide est nécessaire. Outre les troubles de coagulation (thrombose), ce type de priapisme peut être provoqué par une leucémie myéloïde chronique, les cancers pelviens, certains médicaments comme les antidépresseurs et les anticoagulants, la cocaïne...
  • Le priapisme à haut débit : ce trouble est moins fréquent. L’érection est provoquée par une augmentation du flux artériel de manière prolongée et non régulée. Le problème est souvent lié à un traumatisme du périnée (accident avec une selle de vélo), une lésion d’une artère caverneuse ou encore une chirurgie de revascularisation pénienne.
  • Certains patients souffrent également d’un priapisme récidivant. C’est-à-dire que les longues et douloureuses érections sont intermittentes et récurrentes. Ce trouble peut être causé par la drépanocytose (maladie qui touche les globules rouges).

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

Priapism in a patient with coronavirus disease 2019 (COVID-19): A case report, The American Journal of Emergency Medicine, 17 juin 2020

Priapisme, Manuel MSD, septembre 2019

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.