Sommaire

Coronavirus : un léger surpoids augmente-t-il les risques ?

Coronavirus : un léger surpoids augmente-t-il les risques ?© Istock

Les autorités sanitaires s’accordent à dire que l’obésité, et plus particulièrement l’obésité morbide, est un facteur de risque de complications du Covid-19. Mais qu’en est-il pour les personnes en simple surpoids ?

Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a récemment déclaré que “l’obésité et même le surpoids peuvent devenir un facteur de risque d’infection sévère”. Il conseille donc aux “personnes en surpoids important qui signalent rapidement une détérioration de leur état clinique, et en particulier l’apparition de difficultés respiratoires”, d’être particulièrement vigilants.

72 % des cas graves sont en surpoids, au Royaume-Uni

Une étude menée par le centre de recherche britannique ICNARC semble montrer que même le surpoids constitue déjà un facteur de risque d’une forme sévère de Covid-19. Sur 775 patients dans un état critique, 231 avaient un IMC compris entre 25 et 30 (soit 34,4 %) et 208 un IMC entre 30 et 40 (soit 31 %). Enfin, 45 malades (6,7 %) avaient un IMC supérieur à 40. Autrement dit, 72,1 % des cas graves de Covid-19 au Royaume-Uni sont en surpoids ou obèses.

Ces données suggèrent que les patients en surpoids présentent déjà un risque élevé de complications. Toutefois, elles ne mettent pas en corrélation l’IMC des malades avec une éventuelle comorbidité ou encore leur âge - toutes ces données sont simplement listées de façon indépendantes les unes des autres. Elles ne permettent donc pas de déterminer le nombre de personnes pour lesquelles le surpoids était le seul facteur de risque de se retrouver en réanimation.

Le surpoids, un danger seulement en cas de comorbidité

Le Dr Berrebi tempère, lui aussi, ces chiffres. “Pour les personnes en surpoids modéré sans pathologie associée, instinctivement, je ne vois pas pourquoi il y aurait un risque plus élevé de complications. Sauf en cas de comorbidité, bien sûr, puisque si on additionne plusieurs facteurs, on augmente le risque. Une personne en surpoids, hypertendue et fumeuse, par exemple, est plus exposée à d’éventuelles complications. Mais au niveau des recommandations sanitaires, le surpoids isolément ne semble pas aggraver le Covid-19”.

Sources

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.