Sommaire

L’obsession des Français depuis quelques semaines ? Venir à bout du coronavirus et le neutraliser sur toutes les surfaces. Pour y parvenir, tous les moyens sont bons : gel hydroalcoolique, eau de Javel… Saviez-vous que le virus serait sensible à certaines températures ? Quelques explications avec l’aide du Pr Stéphane Gayet, infectiologue hygiéniste au CHU de Strasbourg.

"On ne sait pas avec certitude combien de temps le virus responsable de la COVID-19 persiste sur les surfaces, mais il semble qu’il se comporte comme les autres coronavirus, explique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les études (et les informations préliminaires sur la COVID-19) tendent à montrer que les coronavirus peuvent persister sur les surfaces quelques heures à plusieurs jours".

Néanmoins, son temps de persistance sur les surfaces dépendrait de plusieurs paramètres, à savoir le type de surface, la température et l’humidité ambiante. La résistance à la chaleur des différents types de coronavirus est étudiée depuis 2003. "Il apparaît que cette famille de virus est plus résistante à la chaleur que les virus respiratoires habituels à ARN enveloppé, dans des conditions expérimentales très particulières", nous partage Stéphane Gayet.

Coronavirus : cuire les aliments à 63° pendant 4 minutes élimine le virus

Il est peu probable de contracter le virus en consommant des aliments, estime l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire). La transmission de la Covid-19 par voie digestive directe est écartée. "Toutefois, la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être totalement exclue", mentionnent leurs experts.

Des propos qui rejoignent la mise en garde du Pr Gayet début mars. "Le virus pénètre dans l'organisme par une porte d'entrée. Cette porte d'entrée est toujours une muqueuse : muqueuse conjonctivale (les yeux), muqueuse nasale (narines), lèvres ou muqueuse buccale et oro-pharyngée, avait partagé l’infectiologue à Medisite. Les virus ne pénètrent pas dans l'organisme par voie digestive, mais par la muqueuse bucco-pharyngée".

En revanche, la cuisson neutralise le virus. C’est l’avis du Pr Gayet, mais aussi de l’Anses.

"Ce virus est fragile physiquement. Il est inactivé à 50°C pendant une minute. 60° C donne une marge de sécurité", estime l’infectiologue. La cuisson modérée inactive le virus.

De son côté l’Anses préconise de cuire les aliments à 63° pendant quatre minutes. Ce geste permet diviser par 10 000 le risque de contamination.

Pain : doit-on le chauffer avant de le consommer ?

La réponse de l'infectiologue :

"La nourriture fraîche, comme le pain, est susceptible de contenir des particules virales sur la croûte (pain en baguette). Un passage de 30 secondes au micro-ondes ou d'une minute au four ou au toaster est une bonne précaution".

Aliments consommés crus : comment limiter le risque ?

S’il est peu probable de contracter le coronavirus en mangeant des aliments selon l’Anses, le Pr Gayet nous mettait néanmoins en garde contre les denrées consommées crues. Non cuits, ils impliquent un risque, même s’il est minime. "Le cas typique est celui de fruits ou légumes mangés crus et avec la peau. Mais au rayon traiteur, le risque est lui aussi important : dès l'instant où le préparateur était infecté et ne portait pas de masque, l’aliment devient propice à la contamination".

L’Anses préconise ainsi de retirer les feuilles extérieures (salades, choux, etc) et de peler les fruits, par précaution. "Cela va sans dire, le lavage soigneux des mains avant et après manipulation des aliments est indispensable", rappelle l’Anses.

Pensez à bien laver les fruits et légumes à l’eau claire. "Il n'est pas nécessaire de faire bouillir l'eau du robinet", estime le Pr Gayet. N’y ajoutez pas de produit (eau de Javel, liquide vaisselle ou autre détergent : c'est inutile…). Enfin, veillez à bien sécher vos fruits et légumes avec un essuie-tout.

Vaisselle, linge : à quelle température les laver pour neutraliser le virus ?

C’est un fait : le coronavirus peut survivre sur différentes surfaces pendant plusieurs jours. Par surface on entend le mobilier, la table, le plan de travail, les sanitaires, mais aussi les vêtements. Vos lessives ne doivent donc pas échapper aux règles d’hygiène rigoureuses.

Machine à laver : lavez votre linge à 56°C pendant 20 à 30 minutes ou à 65°C durant 5 à 10 minutes

Depuis 2003, des études sont en effet menées sur les familles de coronavirus et leur exposition à la chaleur. Deux spécialistes indiquent à CheckNews que le Covid-19 perd son potentiel infectieux à partir d’une exposition à 56°C pendant vingt à trente minutes ou à 65°C pendant cinq à dix minutes. C’est ainsi qu’est désinfecté le matériel médical.

Autre mise en garde, le coronavirus peut non seulement persister sur les textiles, mais aussi sur le linge de maison comme les serviettes de toilette ou les draps. Il est donc conseillé de changer vos draps au moins une fois par semaine en cette période de pandémie. Évitez de secouer votre linge pour ne pas éparpiller les particules virales.

Interviewé par nos confrères de Libération, Gilles Pialoux, du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon, met en garde et rappelle ne pas passer votre linge au micro-onde pour le désinfecter. Le passer à la machine et l’exposer à 60 degrés pendant 10 minutes suffira amplement.

Coronavirus : à quelle température laver la vaisselle ?

"La vaisselle, c'est comme la piscine, soutient le Pr Stéphane Gayet. Il y a une telle dilution et une telle dispersion des particules virales que le risque devient virtuel dès l'instant où l'on lave la vaisselle à 40°C et qu'on la rince".

Sources

Merci à Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg

Laver les vêtements afin de les prémunir du Covid-19, Libertation, 7 mars 2020

Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.