Peut-on manger du poisson sans risque ?

Antibiotiques : poisson d’élevage traditionnel à risque

Des résidus d’antibiotiques, administrés aux poissons d’élevage (oxytétracycline, sulfadiméthoxine, tétracycline) en traitement de certaines maladies, peuvent ensuite migrer chez l’homme lors de leur consommation.

Publicité
Publicité

Résidus d’antibiotiques : quels sont les poissons concernés ? Tous les poissons d’élevage traditionnel (saumon, bar, dorade, truite de mer…)

Résidus d’antibiotiques : quels sont les risques santé ? Selon le rapport "Médicaments et environnement" de l’Académie nationale de pharmacie (3), "l’excès d’utilisation des antibiotiques en aquaculture engendre (…) une altération potentielle de la flore intestinale normale, augmente la susceptibilité aux infections et la présence de bactéries antibio-résistantes. Cette consommation "aveugle" d’antibiotiques dans l’alimentation augmente aussi les risques de problèmes allergiques."

Résultat : un risque de résistance du système immunitaire aux antibiotiques et par conséquent une guérison plus difficile en cas de maladie infectieuse.

Résidus d’antibiotiques : qui sont les consommateurs les plus à risque ? Les personnes qui consomment des poissons d’élevage plus de deux fois par semaine.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X