THS/THM : comment ne pas grossir !
Publié le 26 Novembre 2008 par Rédaction Medisite | Mis à jour le 07 Novembre 2018 par Marion Guérin, journaliste santé
Validé par : Dr Jacques Fricker, Nutritionniste

Que faire si vous prenez des kilos sous THM/THS ?

© IstockChaque femme a ses réactions bien à elle. Si vous avez l’impression que votre traitement hormonal substitutif de la ménopause (THM/THS) vous fait prendre du poids, suivez ces trois conseils : - Vérifiez en premier lieu qu’il n’y a pas d’autre cause : arrêt du sport, mauvais fonctionnement de la glande thyroïdienne... - Parlez-en à votre gynécologue. Il pourra peut-être réduire les doses hormonales pour perdre ces kilos superflus. - Envisagez d’autres traitements avec votre médecin et/ou gynécologue...

Publicité
Publicité

Les précautions à prendre si vous êtes déjà ronde

Si vous êtes déjà ronde, à la ménopause, la graisse des hanches et des fesses prend le relais des ovaires et fabrique des œstrogènes, au plus grand bénéfice de la peau (moins de rides), de la vie sexuelle (moins de sécheresse vaginale) et du squelette (moins d’ostéoporose). Les femmes rondes souffrent donc généralement moins de la ménopause que les minces ! Résultat : si vous êtes ronde, évitez dans la plupart des cas les traitements hormonaux de la ménopause (THM/THS), ce d’autant plus qu’ils élèvent, chez les femmes fortes, les risques de phlébite, cancer du sein et diabète.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X