Dîner tard peut vous faire prendre du poids !
Sommaire

Dîner tard : attention aux risques cardiaques !

Dîner tard : attention aux risques cardiaques !© Istock

Une précédente étude, présentée en novembre 2019 à l’occasion d’une conférence de l'American Heart Association (AHA), a montré que les femmes qui dînent après 18 heures, seraient particulièrement exposées au risque d’infarctus. En particulier si ce repas est riche en calories

Des chercheurs de l’Université de Columbia ont suivi 112 femmes, âgées de 33 ans en moyenne, pendant près d’un an. Ils ont analysé le contenu de leurs repas, les horaires auxquels ils ont été pris ainsi que la santé cardiaque des participantes. Cela leur a permis d’identifier un lien entre un dîner pris après 18 heures et une mauvaise santé cardiaque.

Hypertension, diabète, obésité… l’heure du souper peut y contribuer

Les femmes qui ingéraient la majorité de leurs calories quotidiennes tardivement avaient une pression artérielle plus élevée que les autres, mais aussi un taux d’obésité plus important que la moyenne ainsi que des troubles de la glycémie. Or, ces éléments sont des facteurs de risque importants de maladies cardiaques.

D’après le Dr Nour Makarem, auteur principal de l’étude et chercheur associé au Vagelos College of Physicians and Surgeons à Columbia University à New York, ces résultats peuvent s’expliquer par l’impact des repas tardif sur notre rythme circadien. “Prendre un encas, tout comme manger tardivement, va à l’encontre de notre horloge biologique”, explique-t-il.

Tenir compte de l’heure et de la composition du dîner pour réduire les risques cardiaques

“Jusqu'à présent, les approches liées au mode de vie pour prévenir les maladies cardiaques se sont concentrées sur ce que nous mangeons et dans quelles quantités, souligne le Dr Makarem.

"Ces résultats préliminaires indiquent qu'une alimentation qui tient compte de l’heure et de la quantité de calories consommées au dîner peut représenter un comportement simple et modifiable, qui peut aider à réduire le risque de maladies cardiaques”.

D’après les scientifiques, le dîner ne devrait donc pas être pris trop tard, ni excéder 30 % des calories totales ingérées dans la journée.

Cette étude présente quelques limites...

Néanmoins, cette étude met seulement évidence un lien entre l’heure du repas et le risque cardiaque, mais pas une relation de causalité. En outre, cette étude ne s’est penchée que sur les femmes, et il serait intéressant de voir si ces résultats s’appliquent aussi aux hommes.

Des travaux menés par des chercheurs d’Harvard avaient toutefois montré que les hommes prenant une collation la nuit avaient 55 % plus de risque de développer une pathologie du cœur que les autres.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Véronique Liesse, nutritionniste et micronutritionniste, auteure du Grand livre de l’alimentation "spécial énergie" (Leduc.s Editions). 

Metabolic Effects of Late Dinner in Healthy Volunteers – A Randomized Crossover Clinical Trial, The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 11 juin 2020.

Evening eating linked to poorer heart health for women, AHA, 11 novembre 2019.

La rédaction vous recommande sur Amazon :