Sommaire

Palper-rouler : pour les genoux et les cuisses

Palper-rouler : pour les genoux et les cuissesZones concernées : genoux et cuisses
Action : En activant la micro-circulation sanguine, le palper-rouler favorise le décrochage des cellules graisseuses et leur éclatement. "C’est une technique plus douloureuse que le drainage lymphatique mais elle fait bien partir la graisse", explique Marie Fevrier-Gayrard, masseur-kinésithérapeute.
En pratique : Le praticien (kinésithérapeute ou esthéticienne) masse à la main les zones à affiner pendant environ 30 minutes. Ce massage peut être réalisé par une machine mais la séance "dure 45 minutes et est moins efficace !", selon Marie Fevrier-Gayrard. Elle conseille 10 à 12 séances sur 5 à 6 semaines.
Combien ça coûte ? Entre 45 et 65 euros la séance (non remboursée).

Drainage lymphatique pour désengorger !

Drainage lymphatique pour désengorger !Zones concernées : cuisses, genoux, mollets, chevilles
Action : En accélérant la circulation sanguine, le drainage lymphatique fait circuler les cellules graisseuses. Résultat : "Elles ne stagnent pas dans les tissus cutanés", explique le Dr Marie-Rose Pérez, médecin dans un centre Thalacap.
En pratique :
Le praticien (kinésithérapeute ou esthéticienne) exerce des pressions douces du bas de la jambe vers le haut. Une séance dure environ 30 minutes. Il faut en général compter 2 séances par semaine pendant 5 semaines, et renouveler si nécessaire.
Combien ça coûte ?
Entre 30 et 40 euros la séance. Le drainage lymphatique n’est pas remboursé par la Cnam sauf s’il s’agit d’un traitement pathologique.

Mésodissolution : contre les petites rondeurs

Mésodissolution : contre les petites rondeursZones concernées : cuisses, genoux, mollets, chevilles
Action : "La mésodissolution fait éclater les cellules graisseuses qui s’éliminent dans le sang", explique le Dr Christian Bonnet, président de l’AMME.
En pratique : Le médecin injecte un mélange hypo-osmolaire (sérum physiologique et eau) dans le tissu graisseux. "Une étude menée de 2004 à 2007 a démontré une réduction de 30 % du tissu graisseux chez 85 % des 3000 participants", précise le Dr Bonnet. Une séance dure environ 20 minutes, à raison d’une par semaine pendant 10 semaines.
Combien ça coûte ?
Entre 40 et 80 euros la séance (non remboursée).
A noter : Pour plus de sécurité, consultez le site de l’AMME (reconnue par la HAS) et de la SFM.

Pressothérapie : elle empêche de stocker

Pressothérapie : elle empêche de stockerZones concernées : cuisses, genoux, mollets, chevilles
Action :
La pressothérapie est une technique mécanique de drainage. "En activant la circulation lymphatique et veineuse, elle mobilise les cellules graisseuses du pied jusqu’à la racine de la cuisse, et empêche leur stockage", explique le Dr Marie-Rose Pérez, médecin dans un centre Thalacap. Cependant, "elle reste moins efficace que le palper-rouler sur les capitons", ajoute Marie Fevrier-Gayrard, masseur-kinésithérapeute.
En pratique : En position allongée, on enfile une paire de bottes dont les alvéoles se remplissent d’air à rythme varié pour exercer diverses pressions. La séance, réalisée par une esthéticienne ou un kinésithérapeute, dure environ 30 minutes.
Quel est le coût ?
Environ 30 euros la séance (non remboursée).

Huiles essentielles : pour des jambes élancées !

Huiles essentielles : pour des jambes élancées !Zones concernées : cuisses, genoux, mollets, chevilles
Action : "Les huiles essentielles accentuent […] l’élimination de l’eau emprisonnée dans les tissus […], favorisent le drainage superficiel […] et aident à brûler les calories stockées", explique Danièle Festy, pharmacienne, dans son livre Ma bible des huiles essentielles.
En pratique : 1 goutte pure d’HE de citron sur un comprimé neutre. Laisser fondre en bouche 3 fois par jour. Et/ou en massage : 1 ml d’HE de céleri + 1ml d’HE de cèdre d’Himalaya + 1ml d’HE de cyprès vert + 1ml de géranium rosat + 1ml de sauge officinale + 25 ml d’huile végétale de calophylle.
A noter :
Le massage des zones graisseuses doit toujours s’effectuer de bas en haut (ex : des mollets aux genoux).

Déroulé talon-orteil : pour des cuisses plus fines !

Déroulé talon-orteil : pour des cuisses plus fines !Zones concernées : les cuisses
Action : En favorisant la circulation du sang vers le cœur, la technique du "déroulé talon-oreil" limite l’insuffisance veineuse et lymphatique. Résultat : "On est mieux drainé et on évacue mieux les cellules graisseuses", explique le Dr Marie-Rose Pérez, médecin dans un centre de thalassothérapie.
En pratique :
Debout bien droit et les pieds nus, on pose l’avant du pied sur l’arête d’un escalier. On soulève ensuite doucement le pied, du talon jusqu’aux orteils, puis on le redescend. On fait cela 3 fois 10 fois, puis 3 fois 20 fois et on augmente… Le mieux étant de le faire tous les jours.

Focus sur les vêtements amincissants

Focus sur les vêtements amincissantsZones concernées : les cuisses
Action : Parce qu’ils utilisent la chaleur naturelle du corps pour augmenter la transpiration ou parce qu’ils renferment des capsules de caféine, de thé vert ou d’algues rouges (qui favorisent l’élimination des cellules graisseuses), certains vêtements affineraient les jambes. "Une cinquantaine d’études [réalisées sur au moins 40 personnes] prouvent que ces vêtements avec microcapsulation sont efficaces contre la cellulite et la rétention d’eau", affirme Yann Balguerie, président du groupe R.Blondel, spécialisé dans leur création.
En pratique :
Il faut les porter entre 12 et 14 heures par jour, au moins pendant 28 jours. Une alimentation saine et une activité physique régulière optimise les chances d’amincissement.

Les plantes anti stagnation graisseuse

Les plantes anti stagnation graisseuseZones concernées : cuisses, mollets, genoux, chevilles
Action :
Certaines plantes améliorent la circulation sanguine et luttent contre la stagnation des graisses.
En pratique
(selon le Dr Arnal-Schnébelen, phytothérapeute) : Hamamélis ou vigne rouge pour la circulation. Orthosiphon ou pissenlit pour le drainage.
Posologie
(sur 6 à 12 mois) : Hamamélis, vigne rouge. Orthosiphon : 5 g pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 5 min. 1 à 3 tasses par jour. Ou 2 gélules dosées à 150 mg d’extrait aqueux ou à 325 mg de poudre. Matin, midi et soir au moment du repas. Pissenlit : 1 sachet-dose pour 1 tasse d’eau bouillante. Infuser 10 min. 2 tasses par jour, 1 h après les 2 principaux repas. Ou 1 ampoule après le repas de midi.

Liposuccion : pour les cuisses, mollets et chevilles !

Liposuccion : pour les cuisses, mollets et chevilles !Zones concernées : cuisses, mollets, chevilles
Action : La liposuccion consiste à retirer la graisse par aspiration. "C’est la méthode la plus radicale pour affiner les jambes", souligne le Dr Thierry Ktorza, chirurgien plasticien, reconnu par le Conseil de l’ordre des médecins.
En pratique : "On entre une canule sous la peau, qui aspire la graisse tout en respectant le tissu sous -utané", explique le spécialiste. Après l’opération, il est possible que la graisse revienne "mais rarement complètement et seulement en cas de prise de poids importante", précise le spécialiste.
Combien ça coûte ?
De 2 500 à 4 000 euros pour une liposuccion (en fonction de la quantité de graisse à retirer). L’intervention n’est pas remboursée.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Mal aux pieds
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.