Sommaire

Le retard de règles

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !alt© Fotolia

grossesse retard règle

Le retard et l’absence de règles est le premier signe évocateur d’une grossesse. Surtout pour les femmes dont les cycles sont habituellement réguliers et l’arrivée des règles ponctuelle !

Pourquoi ? Quand une femme est enceinte, l’ovaire est stimulé par l’hormone HCG (hormone sécrétée par le placenta uniquement lors d’une grossesse) et va sécréter des oestrogènes et de la progestérone. Cette sécrétion va empêcher la desquamation de la muqueuse utérine, donc les règles.

Que faire ? Un test de grossesse. Acheté en pharmacie, il peut permettre le dépistage d’une grossesse après 4 jours de retard seulement.

A savoir : Le retard des règles peut parfois être trompeur et ne pas annoncer une grossesse. Par exemple chez les femmes dont les cycles sont irréguliers, ou lors de circonstances particulières (voyages, choc émotionnel, stress…).

Les seins sont tendus et douloureux

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !alt© Fotolia

grossesse seins tendus douloureux symptôme

Bien souvent, la femme enceinte remarque rapidement des changements au niveau de sa poitrine. Elle fait mal, les seins sont tendus, gonflés, lourds, sensibles et sillonnés d’un réseau veineux plus visible que d’ordinaire. Parfois, elle observe aussi un changement de l’aréole, partie brune qui entoure le mamelon. Elle devient plus foncée et apparaissent dessus des petits tubercules (dites "de Montgomery").

Pourquoi ? Ces modifications de la poitrine sont liées au flot d’hormones (oestrogènes et HCG surtout) sécrétées lors d’une grossesse.

Que faire ? Pas grand-chose. Parfois, l’eau de la douche passée sur la poitrine peut permettre d’apaiser la douloureuse sensation.

Nausées, perte d’appétit et dégoût !

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !alt© Fotolia

grossesse nausée perte appétit dégout symptôme

Les nausées de la femme enceinte sont bien connues ! En effet, il est très fréquent que le début d’une grossesse soit associé à divers troubles digestifs comme les nausées (souvent le matin), la perte d’appétit, le dégoût de certains aliments, parfois les vomissements.

Pourquoi ? Ces troubles digestifs seraient liés à la présence plus forte d’hormones, notamment des oestrogènes et de l’HCG, dans l’organisme.

Que faire ? Généralement ces troubles interviennent vers la 4e semaine de grossesse pour disparaître vers le 3e mois. Pour les soulager : manger un petit en-cas dès le réveil (la prise alimentaire calme souvent les nausées), fractionner les repas pour que l’estomac soit toujours un peu plein, boire un peu de jus de citron (fruit réputé anti nausée), prendre de l’homéopathie (demandez à votre pharmacien), tester l’acupuncture et l’ostéopathie (techniques pouvant réduire le désordre digestif dû à la grossesse). En cas de vomissements importants, mieux vaut en parler à votre médecin traitant ou gynécologue (pour éviter notamment la déshydratation).

A noter : Certaines femmes peuvent avoir un goût métallique dans la bouche au début de la grossesse.

Une grosse fatigue inhabituelle

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !alt© Fotolia

grossesse fatigue

Au début de la grossesse (premier trimestre surtout), certaines femmes se sentent très fatiguées. Besoin impérieux de se coucher plus tôt, de faire la sieste… et une grosse sieste !

Pourquoi ? A cause des hormones ! Surtout de la progestérone que sécrètent les ovaires et qui exercerait un effet sédatif. Mais pas seulement, si vous êtes sujette aux nausées et/ou vomissements, cela modifie surement vos prises alimentaires, favorisant alors la fatigue.

Que faire ? Se reposer au maximum et ne pas hésiter à demander de l’aide à son conjoint pour accomplir les tâches quotidiennes (ménage, repassage, courses…). Vous êtes enceinte, profitez-en !

Ballonnements et tensions abdominales

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !alt© Fotolia

grossesse ballonnement

Il est très fréquent qu’au début de la grossesse, la femme ait une sensation de gonflement abdominal, de tension et/ou de pesanteur pelvienne.

Pourquoi ? Ces signes peuvent s’expliquer par une rétention d’eau précoce, voire déjà une prise de poids, et par le relâchement des muscles abdominaux.

Que faire ? Pour contrer les ballonnements, il faut manger suffisamment de fibres, et boire beaucoup d’eau (au moins 1,5 litres par jour).

Des changements dans l’odorat

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !altDès les premières semaines de la grossesse, l’odorat de la femme devient hyper sensible ! Certaines odeurs habituellement agréables deviennent ainsi désagréables, voire carrément insupportables. Tandis que pour d’autres, c’est l’inverse !

Pourquoi ? L’hypersensibilité aux odeurs serait un effet secondaire de l’afflux d’œstrogènes dans le corps. Elle va souvent de pair avec les nausées et le dégoût de certains aliments.

Que faire ? S’adapter ! Changer de parfum si vous ne le supportez plus, et embaumer votre appartement de vanille ou de roses parce que ces odeurs vous comblent !

Déjà des envies !

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !altSans savoir pourquoi, la femme enceinte a des envies alimentaires très particulières ! Charcuterie, fraise, poisson, salade… Aussi étonnante les unes que les autres, ces envies se manifestent à tout heure du jour… ou de la nuit !

Pourquoi ? Encore une fois, c’est hormonal !

Que faire ? Satisfaire à ces envies bien sûr… sans pour autant tomber dans l’excès. Le suivi du poids pendant la grossesse se fait dès le début !

Tests de grossesse : la présence de l’hormone HCG ne trompe pas !

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !altLa détection de l’hormone HCG dans le sang ou les urines ne trompe pas ! C’est sûr à 100 % que vous êtes enceinte ! Pourquoi ? L’hormone HCG (hormone chorionique gonadotrophine) est sécrétée par l’œuf après la nidation. Elle n’est ainsi présente dans le corps de la femme que quand elle est enceinte.

La prise de sang, la plus fiable, permet de la détecter à de très faibles quantités, donc de faire le diagnostic de grossesse très précoce. Prescrite par le médecin, elle est réalisée à jeun en laboratoire, et entièrement remboursée par la Sécurité sociale.

Les tests urinaires peuvent être achetés en pharmacie et grandes surfaces, sans ordonnance, et réalisés dès les premiers jours de retard. Leurs résultats sont assez fiables quand ils sont positifs, un peu moins quand ils sont négatifs (notamment s’ils sont pratiqués trop tôt (les quantités circulantes d’HCG sont alors trop faibles).Il est ainsi conseillé d’attendre 8 jours après l’absence des règles pour faire le test. Ces tests ne sont pas remboursés.

Les signes qui ne trompent pas lors de l’examen gynécologique

Grossesse : les symptômes qui ne trompent pas !alt© Fotolia

grossesse gynéco

Des doutes sur une grossesse peuvent être confirmés lors d’une consultation gynécologique. Comment ? Au toucher vaginal, le médecin relève une augmentation du volume de l’utérus et un changement d’aspect (il est plus mou, plus lourd). A l’examen au spéculum, il note l’absence de glaire au niveau du col utérin. Deux signes évocateurs de la grossesse.

Sources

Guide pratique de gynécologie, Dr Henri Rozenbaum, Solar, 2003.

Le grand livre de ma grossesse, Pr Jacques Lansac, Eyrolles, 2011.

800 questions au gynécologue, Dr Alain Tamborini, Hachette Pratique, 2009.

mots-clés : Gonflement
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.