Vertiges positionnels : des symptômes oculaires ?

L'équilibre est assuré par un ensemble d'informations transmises par les yeux et l'oreille interne. Il passe donc par la bonne santé des yeux. Lors de vertiges positionnels, donc liés à l'oreille interne, on peut observer des symptômes oculaires.

Publicité

© Istock

Quels sont les symptômes oculaires observés lors de vertiges positionnels ?

Les vertiges positionnels sont liés à une défaillance au niveau des cristaux situés dans l'oreille interne. Les yeux doivent alors s'adapter à ces troubles de l'équilibre, et il n'est pas rare que le sujet ait une vision double et du mal à accommoder sa vue. On peut également relever la présence d'un nystagmus, qui correspond à un tremblement de l'œil dans les positions latérales extrêmes. Certains vertiges peuvent aussi entraîner des douleurs au niveau des yeux et des migraines, associées à des nausées et des vomissements.

Publicité
Publicité

Quelles sont les principales causes de vertiges ?

Les vertiges positionnels ont pour principale cause une lésion au niveau de l'oreille interne. Il s'agit des vertiges paroxystiques bénins, ou de la maladie de Ménière. Ces vertiges sont sans gravité, en dehors de l'inconfort qu'ils engendrent, et se traitent par des médicaments anti-vertigineux et de la rééducation vestibulaire. Les autres causes de vertiges sont dites centrales, c'est-à-dire qu'elles ont pour origine une lésion du système nerveux central. Cette lésion peut être un accident vasculaire cérébral, une tumeur ou un abcès cérébral, ou encore une sclérose en plaques. La prise en charge est alors plus spécifique, et doit être rapide.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X