L'antibiorésistance sévit, et ce phénomène se révèle particulièrement préoccupant dans le milieu hospitalier. Dans une étude publiée le 3 septembre 2018 dans la revue Nature Microbiology, des chercheurs de l'université de Melbourne en Australie dévoilent qu'une bactérie se propage peu à peu dans les hôpitaux du monde entier et cause des infections graves, parfois irréversibles, car résistante aux antibiotiques.

Une bactérie potentiellement dangereuse pour les patients

Les chercheurs ont analysé des échantillons de la bactérie provenant de 96 hôpitaux et 24 pays différents. La bactérie en question est le staphylocoque blanc, connu sous le nom de Staphylococcus epidermidis. Naturellement présente sur la peau, celle-ci n'est normalement pas pathogène. Dans ce cas, elle l'est devenue en modifiant légèrement son ADN. Un mécanisme de défense qu'elle a su déclencher face à un recours trop fréquent aux antibiotiques. Cette modification a en effet permis à certaines souches de la bactérie de devenir résistantes à deux antibiotiques couramment utilisés dans les hôpitaux contre les infections bactériennes (type tuberculose) : la rifampicine et les glycopeptides.

Une situation qui n'est pas sans risque, surtout pour les patients immunodéprimés : "[La bactérie] peut être mortelle, mais c'est généralement chez des patients qui sont déjà très malades à l'hôpital, explique le directeur de l'étude Benjamin Howden à l'AFP. Cela peut être assez difficile à éradiquer et les infections peuvent être graves."

La bactérie se répand d'autant plus rapidement que les antibiotiques sont utilisés très fréquemment dans les unités de soins intensifs. "Il ne fait aucun doute que la résistance aux antibiotiques est l'un des plus grands dangers pour les soins hospitaliers dans le monde entier", a conclu Benjamin Howden.

Antibiorésistance : quand les antibiotiques sont victimes de leur succès

Une explosion de la consommation d'antibiotiques a pu être observée au début des années 2000. S'ils permettent de traiter et prévenir les infections bactériennes, leur "usage abusif ou excessif accélère le phénomène de la résistance", prévient l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Des bactéries résistantes aux antibiotiques peuvent avoir de graves effets sur la santé puisque les infections ne pourront plus être stoppées.

Pour lutter contre ce fléau mondial, l'OMS a mis e n place des mesures préventives, notamment à destination des patients : entre autres, "vous pouvez n’utiliser ces médicaments que s’ils sont prescrits par un professionnel de santé qualifié, ne jamais exiger d’antibiotiques si votre agent de santé vous dit que vous n’en avez pas besoin et prévenir les infections en vous lavant régulièrement les mains, en suivant les règles d’hygiène pour la préparation de la nourriture, en évitant les contacts proches avec des malades, en ayant des rapports sexuels protégés et en tenant vos vaccinations à jour".

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

"Global spread of three multidrug-resistant lineages of Staphylococcus epidermidis". Nature Microbiology. 3 septembre 2018.

"Résistance aux antibiotiques". OMS. 5 février 2018.

Vidéo : Une bactérie résistante aux antibiotiques sévit dans le monde

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.