Protéine C réactive : qu'est-ce que c'est ?

La protéine C réactive est une protéine qui est dosée lors d'une prise de sang pour orienter le bilan face à un sujet fatigué, qui présente de la fièvre ou des douleurs inhabituelles. La protéine C réactive est élevée en présence d'une infection bactérienne.
Istock

Quelles sont les principales causes de l'augmentation de la protéine C réactive ?

La protéine C réactive, ou CRP, fait partie des bilans standards de dépistage face à des symptômes d'infection ou d'inflammation. Elle s'élève en effet en cas d'inflammation importante ou d'infection bactérienne. Son taux peut varier en fonction de la sévérité de l'infection. Une septicémie, par exemple, peut faire monter la CRP à plus de 100, alors qu'une infection bactérienne bénigne entraîne un taux de CRP modérément élevé. Elle permet de faire la différence entre une infection virale et bactérienne, surtout si elle est corrélée au taux de globules blancs et à la vitesse de sédimentation.

Quel bilan faire face à une augmentation de la protéine C réactive ?

Lorsqu'un bilan sanguin présente une protéine C réactive élevée, il convient de rechercher une infection dans l'organisme. On va donc pratiquer un ECBU à la recherche d'une infection urinaire, un bilan ORL pouvant faire évoquer une sinusite ou une angine et éventuellement une radiographie des poumons à la recherche d'une infection respiratoire. Face à des signes méningés accompagnés d'une CRP élevée, une ponction lombaire s'impose pour faire le diagnostic d'une éventuelle méningite bactérienne.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):