Mal au cou : un symptôme de la thyroïde ?

Publié le 02 Mars 2016 par La Rédaction Médisite
Les cancers de la thyroïde asymptomatiques (qui ne donnent que peu voire pas du tout de symptômes) sont fréquents. Le diagnostic est généralement réalisé de façon fortuite à l’occasion d’un examen de routine. Néanmoins, pour essayer de détecter le plus rapidement possible les cancers de la thyroïde, il est intéressant de connaître les signes cliniques à relever. La question se pose donc de savoir si, entre autres, le mal de cou est un des symptômes de cancer de la thyroïde.
1

© Fotolia

Cancer de la thyroïde : symptômes

Les principaux symptômes en cas de cancer de la thyroïde sont une modification de la voix (qui devient rauque, par exemple) en raison d’une pression sur les cordes vocales et de la présence d’un ganglion (ou d’un nodule) au niveau du cou. Le ganglion est palpable lorsqu’il devient suffisamment volumineux (il peut être à l’origine du développement d’un goitre). Toutefois, il reste indolore et n’occasionne pas de gêne. Ainsi, un mal de cou n’est pas un des symptômes de cancer de la thyroïde.

1

Nodules de la thyroïde : symptômes

Comme les cancers de la thyroïde, les nodules thyroïdiens entraînent peu de symptômes. Néanmoins, lorsqu’il y en a, il peut s’agir de troubles hormonaux (les mêmes que ceux observés en cas d’hyperthyroïdie), de troubles de la déglutition, de troubles respiratoires (si le nodule comprime la trachée) mais aussi d’un mal de cou ou d’une douleur à la mâchoire pouvant irradier jusqu’à l’oreille. Ainsi, les nodules thyroïdiens, eux, sont susceptibles de provoquer des douleurs au niveau du cou.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X