Gorge qui gratte : 3 solutions

Publié le 20 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
Picotements, démangeaisons, gorge irritée, gorge qui gratte sont de petits désagréments courants, particulièrement en hiver. Expression d’une affection virale, d’une allergie, de tabagisme ou de reflux gastriques, le mal de gorge est souvent bénin, mais gênant au quotidien. Heureusement, il existe des solutions pour apaiser les maux de gorge, notamment en phytothérapie.
Publicité

6755877-inline-500x333.jpg© Istock

L’eucalyptus, un remède naturel pour le mal de gorge

Les feuilles d’eucalyptus sont les alliées des affections de l’appareil respiratoire. En effet, l’eucalyptus a des vertus antiseptiques, grâce auxquelles il va empêcher que les bactéries et champignons ne prolifèrent. En outre, il est antitussif et expectorant grâce à son action stimulante sur la production de sécrétions et sur l’élimination du mucus. Il est donc particulièrement indiqué dans les cas de mal de gorge, de bronchite et de rhume. Les feuilles d’eucalyptus, à des fins thérapeutiques, sont disponibles sous la forme de teinture mère, de gélules, d’huiles essentielles, de pommade, d’infusion, de sirop. Attention cependant aux femmes enceintes ou allaitantes, de même qu’aux enfants de moins de 7 ans pour lesquels l’huile essentielle est contre-indiquée.

Publicité

Le thym au secours de la gorge qui gratte

Gorge irritée, qui gratte, voix cassée ? Alors, en l’absence d’autres symptômes, telle une fièvre importante, la solution à ces maux est peut-être la phytothérapie et, plus précisément, le thym. En effet, le thym, ou plus exactement ses feuilles, est non seulement un antiseptique naturel puissant, mais il a des vertus adoucissantes pour la gorge et antitussives. Il peut être consommé sous la forme d’infusions. Pour cela, faire infuser 2 grammes de thym séché par tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Puis, soit boire l’infusion à raison de trois tasses quotidiennes, soit s’en servir pour se gargariser et faire des bains de bouche. Il est aussi disponible sous la forme de pastilles, de sirop, d’huile essentielle. En ce qui concerne l’huile essentielle, elle n’est pas adaptée aux jeunes enfants ni aux femmes enceintes ou allaitantes.

Publicité

Une bonne hydratation contre la gorge irritée

La gorge irritée le sera d’autant plus si vous êtes mal hydraté. Il s’agit donc à la fois de beaucoup boire si vous avez mal à la gorge et d’humidifier l’air de la pièce. Pour cela, évitez les boissons brûlantes et préférez les boissons tempérées (eau et infusions de thym par exemple) à raison de 2 litres par jour. En outre, faites l’acquisition d’un déshumidificateur, particulièrement dans les chambres à coucher, pour éviter que l’air trop sec, surtout quand le chauffage est allumé, n’irrite encore davantage votre gorge.

Enfin, mieux vaut prévenir que guérir. Aussi, pour éviter autant que possible le mal de gorge, aérez bien les pièces chaque jour pendant dix minutes au minimum, lavez-vous régulièrement les mains, évitez autant que possible la présence de personnes fumeuses ou souffrant de maux de gorge (la contagion se fait par les postillons). Enfin, si vous avez mal à la gorge et peinez à déglutir ou à respirer, et que vous remarquez des ganglions au niveau de la gorge, il est conseillé de consulter son médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X