Expectorations : 3 causes possibles

Publié le 21 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
On appelle expectorations les crachats et sécrétions produits par l’organisme comme moyen de défense face à une agression d’origine interne ou externe. Ces expectorations sont essentiellement composées d’eau (95 %) et de protéines (5 %) et peuvent être colorées ou non. Les causes déclenchant une toux et des expectorations sont multiples : on trouve notamment certains médicaments, la présence d’un corps étranger, l’asthme, une infection grippale ou bronchite chronique, une insuffisance cardiaque ou encore un reflux gastro-œsophagien.
Publicité

6755879-inline-500x333.jpg© Istock

La bronchite chronique, une cause d’expectoration

Contrairement à la bronchite aiguë qui est provoquée par une infection virale, bactérienne ou toxique, la bronchite chronique trouve sa source, dans la majorité des cas, dans le tabagisme. Peuvent aussi être concernées les personnes dont le métier les fait évoluer dans un environnement pollué ou les confronte à la présence de produits toxiques (de type chlore par exemple). En pareils cas, on observe chez les personnes une toux chronique, symptôme auquel se joignent des expectorations blanchâtres ou colorées, dans lesquelles peuvent apparaître parfois des filets de sang. La bronchite chronique est à prendre au sérieux sous peine d’évoluer vers un emphysème ou une insuffisance respiratoire. Seule solution : cesser de fumer, travailler dans un environnement plus sain ou mieux se protéger au travail (port d’un masque). Pour la soigner, le médecin prescrit en général des anti-inflammatoires et bronchodilatateurs.

Publicité

Le reflux gastro-œsophagien à l’origine de crachats et de toux

Autre cause possible des expectorations et de la toux : le reflux gastro-œsophagien. Au cours du phénomène normal de digestion, l’estomac va produire de l’acide chlorhydrique. Or, si le sphincter (valve) situé entre l’œsophage et l’estomac se referme mal, il se produit des remontées acides au niveau de la gorge qui vont irriter cette dernière et générer des expectorations blanchâtres et une toux. Le médecin prescrit en pareil cas un traitement visant à diminuer l’acidité de l’estomac. Il est conseillé, de même, de ne pas se coucher immédiatement après les repas, de surélever de 15 centimètres les pieds du lit, de fractionner les repas pour ne pas surcharger l’estomac et d’éviter certains aliments (chocolat, graisses, menthe, caféine).

Publicité

La grippe, facteur d’expectorations

Le virus de la grippe affecte l’appareil respiratoire. Parmi les symptômes observés chez la personne grippée, on note des expectorations (crachats blanchâtres ou colorés, voire sanguinolents), mais aussi de la fièvre, des frissons, des maux de tête, un état de fatigue ou encore un nez congestionné. Il est alors préconisé de bien se reposer, de manger peu et de beaucoup s’hydrater. De l’acétaminophène, de même qu’un sirop antitussif peuvent être pris, à condition que la personne n’ait pas de crachats au risque que les sécrétions, sinon, restent bloquées dans les poumons. Enfin, si la grippe persiste, le médecin peut prescrire un antihistaminique. Pour éviter une récidive, et surtout si la personne a plus de 65 ans, des problèmes cardiaques ou est diabétique, il est recommandé de se faire vacciner contre la grippe.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X