Des chercheurs découvrent l'existence d'un nouvel organe

Publié le 27 Août 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Des chercheurs australiens annoncent avoir découvert une nouvelle structures dans le corps qui permettrait au corps de se souvenir des infections dont il a été victime afin de mieux se défendre. 
Publicité

© Adobe StockLa science n'a jamais fini de nous en apprendre plus. Des chercheurs australiens de la Garvan Intitute of Medical Research, viennent de découvrir un nouvel organe. Situé dans le système immunitaire, ce sont des structures très fines et plates qui permettent au corps de se "souvenir" des infections et des vaccins implantés dans le corps. C'est également là que les cellules du système immunitaire s'assemblent pour répondre au plus vite lorsque l'organisme est touché par une infection.

Un organe qui permet au corps de se rappeler des infections pour les combattre

C'est en passant le système immunitaire au peigne fin à l'aide d'une technique d'imagerie 3D sur des souris que les scientifiques ont fait cette découverte. S'il ne s'agît pas d'un "organe" à proprement parler, ces nouvelles structure du corps ont été baptisées "foyers prolifération sous-capsulaires" (SPF). "Elles ont une position stratégique dans le corps qui permet de détecter l'infection au plus tôt", expliquent les scientifiques dans le compte rendu de leur étude. "C'est remarquable que le corps nous réserve encore des mystère aujourd'hui alors que les scientifiques explorent les tissus de l'organisme depuis plus de 300 ans, commente le professeur Triphan, à l'origine de l'étude.

Publicité

Si ce micro-organe n'avait pas pu être observé encore c'est parce qu'il n'apparaît que lorsqu'une infection se déclare dans l'organisme. Une découverte qui pourrait expliquer pourquoi certaines personnes victimes d'infection une fois sont ensuite protégées et ne peuvent plus en être victime une seconde fois.

Publicité

Selon le groupe d'étude, cette découverte devrait permettre l'avancé de nouveaux vaccins plus efficaces grâce aux données et la façon dont le corps luttent contre les infections.

Interstitium : le 80e organe du corps humain ?

Ce n'est pas la première fois que des chercheurs découvre un ouvel organe. En mars 2018, des scientifiques de l'Icahn School of Medicine at Mount SInaï (New-York, Etats-Unis) avait déclarée que l'ensemble des compartiments situés entre les tissus du corps humain baptisés "Interstitium" pourrait constituer un nouvel organe à part entière. Ces espaces contiennent de la lymphe - un liquide organique dont la composition est proche de celle du plasma sanguin - et se situent à de multiples endroits du corps humain : sous la peau, autour de l’intestin, des poumons, des vaisseaux sanguins et des muscles.

Publicité

Les différents espaces constituant l’interstitium sont reliés entre eux par un solide réseau de protéines et, considérés dans leur totalité comme une seule et même entité, représentent une très grande surface du corps humain. Le rôle de cet organe est de protéger l'organisme des chocs grâce à sa consistance liquide. Comme il traverse également le système lymphatique il pourrait aider à transporter des substances dans le système lymphatique comme des traitements, mais il pourrait également favoriser le voyage de cellules cancéreuses à travers l'organisme.

mots-clés : Nouvel organe, Spf, Vaccins
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X