Créatinine élevée : 3 façons de la faire baisser

Publié le 09 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
La créatinine est une substance issue de la dégradation de la créatine présente en grandes proportions dans les muscles. En temps normal, le taux de créatinine dans le sang reste stable. Aussi, avoir une créatinine élevée reflète des troubles, notamment au niveau rénal. Mais en cas de créatinine élevée, quel traitement peut-on mettre en place ? Y a-t-il un lien avec le diabète ?
Publicité

© Istock

Créatinine élevée

La créatinine, qui est un produit de dégradation de la créatine, est présente en quantité stable dans le sang. Ainsi, on en produit autant qu’on en élimine (via les urines). De fait, une élévation du taux de créatinine signe un problème au niveau du rein qui n’assure plus correctement sa mission de filtrage. Plus précisément, une augmentation de la créatininémie traduit une insuffisance rénale, c’est-à-dire une incapacité du rein à éliminer les déchets de l’organisme. Toutefois, on peut également retrouver une augmentation du taux de créatinine en cas de production excessive, sachant qu’il dépend aussi de facteurs tels que l’âge, le poids, le sexe, la masse, la musculature… Reste qu’il n’existe pas de meilleur marqueur de la fonction rénale que la créatininémie. Aussi, lorsque la créatinine de base est connue, toute élévation de son taux de 25 % doit être considérée comme pathologique (ou, par défaut, lorsque le taux de créatininémie est supérieur à 120 µmol/L chez un homme ou à 100 µmol/L chez une femme).

Publicité

Diagnostic en cas de créatinine élevée

L’élévation de la créatininémie est un élément important, mais il doit être complété par de nombreux autres. Le médecin cherchera notamment à savoir si le patient présente des antécédents (personnels ou familiaux) de problèmes de rein, s’il n’y a pas de trouble cardiaque (hypertension, maladie cardiaque, athéromes…), d’infection urinaire, de prise excessive d’anti-inflammatoires, etc. Il faut également s’intéresser de près à la présence d’un éventuel diabète, car cette pathologie est connue pour les complications qu’elle entraîne au niveau des reins. Ces éléments seront accompagnés d’un examen d’urine destiné à déceler une éventuelle protéinurie (trop de protéines dans les urines) ou une hématurie (présence de sang dans les urines).

Publicité

Faire baisser son taux en cas de créatinine élevée

Il existe plusieurs façons de faire baisser simplement un taux de créatinine élevé. Tout d’abord, buvez beaucoup d’eau, jusqu’à deux litres par jour, afin d’éliminer la créatinine. En parallèle, réduisez votre consommation de viande si vous en mangez beaucoup, de sel qui favorise la rétention d’eau et celle d’aliments riches en potassium (café, épices, bananes, pommes de terre, saumon…) et en phosphore (sardines, fruits de mer, produits laitiers, chocolat…) qui fatiguent les reins. Dans le même ordre d’idée, favorisez l’élimination de la créatinine en utilisant des diurétiques naturels tels que des infusions de pissenlit ou de sauge. Troisième façon de faire baisser la créatinine, limiter la pratique de sport intense puisque la sollicitation musculaire entraîne une augmentation du taux de créatinine. N’arrêtez pas le sport, mais privilégiez les pratiques plus douces telles que le vélo, la natation ou la marche.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X