Sommaire

"Il n’y a pas de traitement pour ce que vous avez"

pas de traitementAnnoncer qu’il n’y a pas de traitements valides pour soigner un patient est très délicat pour les médecins. Certains le disent clairement, d’autres non. "Je me souviens d’un chef de service en chirurgie qui n’allait plus voir ses patients parce qu’il n’avait plus aucun moyen d’agir pour eux. Il se désintéressait d’eux parce qu’il ne pouvait plus leur proposer de solutions", raconte le Dr Bertrand Gilot, psychiatre.

Pourquoi le médecin vous cache-t-il la vérité ?
Dans l’enquête menée par Sylvie Fainzang, chercheuse à l’Inserm, un autre soignant confie : "Si une patiente passe d’un traitement curatif à des soins palliatifs […] je ne l’informe pas. Ca ne sert à rien de lui dire puisque ça n’aide pas le traitement."

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.