Quels sont les cancers les plus dangereux ?
Publié le 15 Mars 2018 à 14h48 par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé
Validé par : Dr Jérôme Viguier, Directeur du pôle santé publique et soins de l’Institut national du cancer (INCa)

Cancer de l’ovaire : trois quarts détectés à un stade avancé

© Adobe StockLe cancer de l’ovaire est la quatrième cause de mortalité chez les femmes alors qu’il en est la septième cause. Cela s’explique par un diagnostic souvent tardif et l’agressivité des lésions. Trois quarts de ces cancers sont détectés à un stade avancé : stades III à IV. Une tumeur de l’ovaire peut atteindre un volume important avant de provoquer des symptômes, qui sont en outre très variés : inconfort ou douleur abdominale, pertes vaginales anormales, troubles du transit ou urinaires... "C’est un cancer de mauvais pronostic car il a tendance à envahir rapidement le péritoine et à donner une carcinose péritonéale. Le traitement devient alors difficile" ajoute le Dr Viguier. La survie à 5 ans, tous stades confondus, est de 45%.

A savoir : Il existe un facteur de risque génétique du cancer de l’ovaire. Des antécédents familiaux multiples de cancer du sein, de l’utérus et de l’ovaire, évoquant une mutation des gènes BRCA-1 et 2 et doivent donner lieu à une surveillance gynécologique renforcée (échographies régulières).

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X