Quels sont les cancers les plus dangereux ?
Sommaire

Cancer de l’ovaire : trois quarts détectés à un stade avancé

Cancer de l’ovaire : trois quarts détectés à un stade avancé© Adobe StockLe cancer de l’ovaire est la quatrième cause de mortalité chez les femmes alors qu’il en est la septième cause. Cela s’explique par un diagnostic souvent tardif et l’agressivité des lésions. Trois quarts de ces cancers sont détectés à un stade avancé : stades III à IV. Une tumeur de l’ovaire peut atteindre un volume important avant de provoquer des symptômes, qui sont en outre très variés : inconfort ou douleur abdominale, pertes vaginales anormales, troubles du transit ou urinaires... "C’est un cancer de mauvais pronostic car il a tendance à envahir rapidement le péritoine et à donner une carcinose péritonéale. Le traitement devient alors difficile" ajoute le Dr Viguier. La survie à 5 ans, tous stades confondus, est de 45%.

A savoir : Il existe un facteur de risque génétique du cancer de l’ovaire. Des antécédents familiaux multiples de cancer du sein, de l’utérus et de l’ovaire, évoquant une mutation des gènes BRCA-1 et 2 et doivent donner lieu à une surveillance gynécologique renforcée (échographies régulières).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Plan cancer 2014-2019, Les cancers en France (INCa, e-cancer.fr)