Sommaire

Cancer de la prostate : prédisposition génétique !


genetiqueLe cancer de la prostate est le premier cancer masculin en France.
Y a t-il une prédisposition génétique au cancer de la prostate ?
Sûrement ! On remarque qu'il s'agit d'un cancer familial dans environ 5% des cas. "On ne connaît pas exactement le ou les gènes concernés", précise le Dr Olivier Caron, onco-généticien. Par ailleurs, certaines prédispositions au cancer du sein, lorsqu’elles sont portées par des hommes, augmentent légèrement leur risque de cancer de la prostate. Il est donc conseillé aux personnes qui ont des antécédents de cancer de la prostate chez un père ou un frère, de faire des dépistages réguliers dès 40 ans.


Les autres facteurs de risque du cancer de la prostate :
Les facteurs de risques environnementaux du cancer de la prostate sont encore mal connus. Toutefois, la consommation accrue de viande rouge et de charcuterie a été mise en cause par une étude américaine de 2002 (1). Les hommes qui consomment plus de viande rouge et de charcuterie auraient deux fois plus de risques de cancer de la prostate que ceux qui en consomment moins.
Le surpoids et certains traitements à base d'hormones masculines pourraient également être impliqués de la survenue de ce cancer.

Cancer colorectal : des formes familiales !


genetiqueLe cancer du côlon et du rectum est le second cancer chez les hommes et le troisième chez les femmes.
Y a t-il une prédisposition génétique au cancer colorectal ? Oui, on en connaît même trois. Elles se traduisent par des maladies familiales et sont à l'origine de 10% des cas de cancer du côlon.

- La polypose adénomateuse familiale est une maladie rare dont les conséquences sont la prolifération de multiples polypes dans le côlon. "Elle provoque un cancer du côlon dans 100% des cas en l'absence de prise en charge adaptée", précise le Dr Olivier Caron, onco-généticien.
- Le syndrome de Lynch provoque également l'apparition d'un cancer colorectal dans 70% des cas, s'il n'est pas surveillé.
- La polypose due au gène MYH provoque des polypes qui peuvent causer un cancer dans 50-60% des cas.

Les autres facteurs de risques du cancer colorectal :
- Attention à la charcuterie, au fromage, au beurre... Une alimentation mal équilibrée car trop importante en viandes rouges (boeuf, porc) et graisses animales saturées (crème, beurre) pourrait provoquer des cancers colorectaux. "La consommation régulière de viandes grillées, façon barbecue par exemple, serait également en cause", précise notre spécialiste.
- La consommation d'alcool et de tabac seraient des facteurs mineurs de risque de cancer colorectal. Le risque de cancer du côlon augmente de 9% par verre de vin/jour, d'après un rapport du World Cancer Research Fund de 2007. Ces produits passent par l'intestin. Ils sont toxiques pour ses parois.

Cancer du sein : gare aux antécédents familiaux !


genetiqueLe cancer du sein est le plus fréquent de tous les cancers en France. Il touche, même dans de très rares cas... les hommes.
Y a t-il une prédisposition génétique au cancer du sein ? Oui, même si elle concerne peu de cas (environ 5%). Toutefois, les femmes qui possèdent une ou plusieurs parentes touchées par une tumeur mammaire présentent plus de risques.
"Il existe 2 gènes qui, lorsqu'ils sont porteurs d'anomalies, augmentent le risque de cancer du sein. Ces anomalies peuvent se transmettre par le père ou la mère", indique le Dr Olivier Caron, onco-généticien. Cette prédisposition génétique peut être détectée par un test sanguin. Si vous portez un de ces gènes mutants, cela ne veut pas dire que vous allez forcément développer un cancer du sein, mais que vous avez 70% de risques de le faire.
Les porteuses de telles anomalies se voient proposer une prise en charge de surveillance particulière.


Les autres facteurs de risques de cancer du sein :
"Ceux qui sont le plus clairement établis sont principalement liés aux hormones, comme le surpoids ou la prise de Traitements Hormonaux substitutifs de la ménopause (THS-THM)", indique le Dr Olivier Caron, onco-généticien. A noter : Contrairement aux idées reçues, avoir de gros ou petits seins n'est pas un facteur de risque.

Cancer de l'ovaire :important risque génétique !


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer de l'ovaire ? Oui, c'est même le cancer pour lequel elle concernerait le plus de cas. Dans 15% des cas environ, la personne touchée possède une parente également touchée. C'est le taux le plus élevé de tous les cancers solides (touchant un organe). Deux sources sont connues :
- La mutation de deux gènes (les mêmes que pour le cancer du sein), qui provoquent ce cancer dans 20 à 30% des cas si l'on possède cette prédisposition.
- Le syndrome de Lynch, une maladie héréditaire qui peut provoquer un cancer de l'ovaire dans certains cas.

Les autres facteurs de risques du cancer de l'ovaire

Ils sont quasiment inconnus. Les traitements hormonaux substitutifs de la ménopause (THS-THM) seraient en cause, mais ils n'augmenteraient le risque que très légèrement. La pilule contraceptive serait protectrice.

Col de l'utérus : féminin, mais pas génétique !


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer du col de l'utérus ? Même si c'est un cancer féminin, comme le cancer du sein, le cancer du col de l'utérus n'est pas un cancer "familial", il n'a pas de marqueur génétique connu !
Attention : ne pas le confondre le cancer du col avec le cancer du corps de l'utérus (de l'endomètre) qui, lui, peut être génétique.


Les autres facteurs de risques du cancer du col de l'utérus : L'infection par un virus (virus du papillome) transmis par un rapport sexuel peut être à l'origine du cancer du col de l'utérus. Un vaccin, destiné aux jeunes filles, existe pour s'en prémunir. Mais contrairement aux idées reçues, ce germe n'est pas la seule cause de ce cancer ! Le tabac est un autre facteur de risque majeur connu.

Cancer de la thyroïde : les gènes parfois en cause


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer de la thyroïde ? Oui, même si cela ne concerne qu'une petite minorité des cas. Il existe une prédisposition génétique pour un type rare de cancer de la thyroïde : la néoplasie endocrinienne multiple de type 2 est la forme héréditaire du cancer médullaire de la thyroïde.

Les autres facteurs de risques du cancer de la thyroïde ? Le lien avec les radiations, essentiellement lors d’accidents nucléaires, est bien caractérisé. Des facteurs de risques environnementaux (surpoids, tabac, alcool) sont à l'étude mais aucun n'est établi à ce jour.

Cancer du poumon : et si c'était aussi génétique ?


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer du poumon ? La réponse pourrait être : peut-être ! Aucun gène n'est identifié à ce jour comme responsable du cancer du poumon. "Toutefois, de rares cas de cancers du poumon familiaux, alors que les personnes malades ne sont pas fumeuses, font penser qu'il pourrait y avoir un facteur génétique", explique le Dr Olivier Caron, onco-généticien.

Les autres facteurs de risque du cancer du poumon :
La cigarette est la grande responsable, bien sûr ! On estime que 85 à 90% des cancers du poumon sont provoqués par le tabagisme. Les femmes fumeuses étant de plus en plus nombreuses, ce cancer pourrait toucher davantage de femmes que d'hommes en France d'ici 2020.

Corps de l'utérus : 5 % des cas héréditaires


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer du corps de l'utérus ? Oui, et elle est responsable d'environ 5% des cas. Il y a une prédisposition connue : le syndrome de Lynch. "Cette maladie est héréditaire et provoque un cancer de l'utérus (endomètre) dans 20 à 30% des cas", indique le Dr Olivier Caron, onco-généticien.
Attention : ne pas le confondre avec le cancer du col de l'utérus, qui est un cancer à part entière et qui n'est pas génétique mais à risque fortement augmenté par le tabagisme et les infections par le virus HPV.


Les autres facteurs de risques du cancer de l'utérus :
Comme les cancers du sein et de l'ovaire, le cancer de l'utérus est fortement influencé par les hormones sexuelles. La prise d'une pilule contraceptive diminue son risque alors que la prise d'un traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS-THM) l'augmente...

Cancers de la bouche et de la gorge : alcool et tabac en cause !


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer ORL ? Il n'y a aucune prédisposition connue aux cancers ORL (bouche, gorge, lèvres...) !

Les facteurs de risques de cancers ORL :
Les cancers ORL sont fortement liés à la consommation d'alcool, de tabac et à leur association néfaste. "De récentes recherches mettent également en cause un virus, le papillomavirus", note le Dr Olivier Caron, onco-généticien.

Cancers de la peau : méfiez-vous de votre hérédité !


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer de la peau ? On peut dire que oui car les couleurs de la peau et des yeux sont transmises de façon héréditaire. "Les personnes ayant la peau et les yeux clairs sont plus à risque", indique le Dr Olivier Caron, onco-généticien. De plus, il existe deux gènes prédisposant à ce cancer.


Les autres facteurs de risques des cancers de la peau ? Le soleil est le grand responsable de l'apparition de ces tumeurs.
Remarque : Toutes les crèmes solaires ne protègent pas bien la peau des effets dangereux du soleil. En dessous de l'indice de protection 15, les crèmes sont bronzantes et non protectrices. Pour trouver l'indice qui convient à votre peau, demandez conseil à votre pharmacien.

Cancer du foie : pas de risques familiaux !


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer du foie ? Il faut distinguer cancer du foie dit "primitif", issu de la dégénérescence d’une cellule du foie, et localisation secondaire dans le foie d’un cancer né dans un autre organe. On ne connaît pas de prédisposition aux cancers primitif du foie. Les facteurs environnementaux (liés au mode de vie) et certaines maladies sont responsables.

Les autres facteurs de risques de cancer du foie : Les principales causes de cancer du foie sont les hépatites B et C et l'alcool. Ceux-ci provoquent des cirrhoses du foie qui se transforment en cancer.

Cancer du pancréas : quelle part d'hérédité ?


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer du pancréas ? Environ 5% des cancers du pancréas sont "familiaux", ce qui laisse penser qu'un gène prédisposant pourrait exister. Davantage de recherches sont toutefois nécessaires pour l'identifier. "A ce jour, on sait simplement qu'une maladie génétique rare, la pancréatitechronique héréditaire se transforme en cancer", indique le Dr Olivier Caron, onco-généticien.


Les autres facteurs de risques de cancer du pancréas : Le tabac est le seul facteur de risque identifié clairement à ce jour.

Cancer de la vessie : la cigarette responsable


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer de la vessie ? Il n'y a pas de prédisposition génétique connue au cancer de la vessie.


Les autres facteurs de risques du cancer de la vessie : 85 à 90% des cancers de la vessie sont provoqués par le tabagisme. Une part des substances toxiques est assimilée et rejetée par les voies urinaires, ce qui pourrait expliquer leur lien.

Cancer du rein : des formes héréditaires


genetiqueY a t-il une prédisposition génétique au cancer du rein ? Non. Le cancer du rein n'est pas "familial", excepté dans de très rares prédispositions comme la maladie de Von Hippel-Lindau.


Les autres facteurs de risques du cancer du rein : Le tabagisme et l'obésité sont les facteurs les plus connus.

Partagez vos commentaires !

Vous souhaitez parler de cancer et d'hérédité ?

- Réagissez à cet article

- Parlez-en sur notre forum Cancers

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.