Les symptômes du polype nasal

Les polypes nasaux sont généralement sans gravité et peuvent d'ailleurs passer inaperçus chez certains sujets. Mais lorsque leur taille dépasse le millimètre pour parfois atteindre le centimètre, ils peuvent alors mener à une obstruction nasale et aux symptômes associés : gêne respiratoire, ronflements, rhinopharyngites à répétition, céphalées...

Le traitement du polype nasal

Dès l'apparition des premiers symptômes du polype nasal, il est recommandé de consulter son médecin traitant pour obtenir un diagnostic précis et une prise en charge adaptée. En cas de polype nasal important ou de polypose naso-sinusienne, ce dernier peut notamment envisager une coloscopie ou une polypectomie. Il est par ailleurs de bon ton de prendre son accord pour faire appel à une médecine douce telle que l'homéopathie.

L'homéopathie, un traitement naturel du polype nasal

Sanguinaria nitrica est le remède phare pour se débarrasser des polypes nasaux, il est donc majoritairement prescrit. Toutefois, l'homéopathie reposant sur les principes de similitude et d'individualisation, il est préférable de suivre les conseils personnalisés d'un médecin homéopathe qui peut également faire appel à d'autres souches telles que Cadmium sulphuratum, Teucrium marum et Hyperosmia.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.