Cancer du côlon : la définition du stade

Lors de l’établissement du diagnostic, le médecin oncologue va déterminer le stade d’évolution du cancer colique. Pour cela, il va prendre en compte trois paramètres qui lui permettront ensuite de se référer à la classification Tumor, Nodes, Metastasis (TNM). Ces critères sont les suivants :

- la taille et profondeur de la tumeur : plus la tumeur est ancrée dans les couches profondes de la paroi du côlon, plus le cancer est avancé ;

- l’atteinte éventuelle des ganglions lymphatiques et le nombre de ganglions touchés : plus leur nombre est faible, plus le cancer reste localisé ;

- la présence ou non de métastases : les métastases sont le signe d’un stade d’avancement important du cancer.

La détermination du stade constitue une étape déterminante du diagnostic car elle va permettre d’envisager la meilleure alternative thérapeutique possible.

Cancer du côlon de stade 2 : la prise en charge

Le stade 2 du cancer colique est établi lorsque les cellules malignes prolifèrent au-delà de la paroi du côlon sans qu’aucun ganglion lymphatique ne soit affecté, ni qu’aucune métastase n’ait été détectée. En plus des troubles gastro-intestinaux, le cancer du côlon de stade 2 peut se traduire par une anémie par carence en fer, par une intense fatigue, voire par des traces de sang dans les selles. A ce stade d’évolution, la résection de la tumeur colique est généralement pratiquée en traitement de première intention. Des séances de chimiothérapie adjuvante sont parfois préconisées en complément de la chirurgie afin de limiter au maximum le risque de récidive.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Cancer du côlon : les symptômes qui ne trompent pas

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.