Comprendre les adénomes surrénaliens

Les adénomes qui se développent sur les glandes endocrines peuvent être de deux sortes. Ils sont soit sécrétants, c’est-à-dire qu’ils produisent des hormones au même titre que la glande sur laquelle ils se développent, soit non sécrétants dans le cas contraire. Les adénomes surrénaliens, eux, font partie de la première catégorie. Néanmoins, comme les glandes surrénales produisent diverses hormones, ils sont susceptibles eux aussi de sécréter soit du cortisol en excès (syndrome de Cushing,) soit de l’aldostérone (syndrome de Conn) et même parfois des androgènes (hormones masculines).

Traitement des adénomes surrénaliens

Les adénomes surrénaliens se traitent exclusivement chirurgicalement. On procède à une adénomectomie c’est-à-dire à leur ablation pure et simple. On pratique soit une adénomectomie simple, limitée à l’adénome proprement dit, soit une adénomectomie élargie. Cette dernière consiste à retirer l’adénome et, par sécurité, une partie du tissu sain environnant. Les adénomectomies élargies sont rares en cas d’adénome surrénalien mais beaucoup moins en cas d’adénome hépatique ou thyroïdien.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.