Cancer de l’anus : les signes qui doivent alerter

Publié le 24 Mai 2019 par Johanna Amselem, journaliste santé
Souvent tabou, le cancer de l’anus reste méconnu des patients. Pourtant, certains symptômes doivent vous pousser à consulter un spécialiste. Le Dr Abramowitz, gastro-entérologue/proctologue, rappelle l’importance du dépistage.
Publicité

Marcia Cross, la célèbre Bree de Desperate Housewives souffre d’un cancer de l'anusCancer de l’anus : les signes qui doivent alerter© Istock

Il y a quelques mois, Marcia Cross, la célèbre Bree de la série Desperate Housewives révélait avoir souffert d’un cancer de l’anus. Pour la première fois, une actrice lève le voile sur cette maladie peu connue et souvent taboue. En France, il survient 1 cas par an pour 100 000 femmes et un cas tous les trois ans pour 100 000 hommes (chiffres de la Société nationale française de colo-proctologie). "Le cancer anal est à différencier du cancer du colon ou du rectum. Il se développe sur la marge anale, la partie la plus basse du tube digestif située sous le rectum", détaille le Dr Laurent Abramowitz, gastro-entérologue/proctologue à Paris.

Publicité
Publicité

Largement sous-médiatisé, certains signes doivent cependant alerter. Le souci principal étant que les symptômes sont assez ressemblants à d’autres maladies anales comme les hémorroïdes. "Il est nécessaire de consulter un spécialiste en cas de saignements persistants ou de douleurs anales ", conseille le spécialiste. De plus, certains patients peuvent constater l’apparition d’une petite boule au niveau de l’anus.

Des démangeaisons dans la région anale peuvent aussi se faire ressentir. De même, certains patients souffrent d’une incontinence anale. Parmi les signes d’alerte, il est également possible de souffrir d’un changement du transit intestinal comme, par exemple, une constipation récente qui persiste. Des secrétions peuvent aussi tacher les sous-vêtements. Souvent, ces signes d’alerte sont chroniques et s’aggravent au fil du temps.

Généralement, les premiers symptômes apparaissent quand la tumeur a déjà pris de l’ampleur et qu’elle atteint les tissus alentours, mais un saignement dans les sous-vêtements peut être un signe précoce.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X