Sommaire

Le niveau de risque moyen

Le niveau de risque moyenLe risque de cancer du sein diffère en fonction de chaque femme. Le Plan Cancer 2014-2019 prévoit d'orienter chacun vers le dépistage adapté à son niveau de risque. Le premier niveau étant le "moyen". En clair, il désigne les femmes qui n'ont pas de facteur de risque particulier* autre que l'âge (50-74 ans). Ces femmes ne présentent ni symptôme évocateur d'un cancer du sein, ni antécédents personnels ou familiaux les prédisposant à la maladie.

Si c'est votre cas : Vous êtes invitées tous les deux ans à faire un examen clinique des seins et une mammographie. Selon le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer "c'est pour cette tranche d'âge qu'un dépistage régulier par mammographie est le plus efficace et présente la balance bénéfices/risques la plus favorable". Pour rappel, la mammographie permet de détecter des cancers de petite taille bien avant qu'ils ne soient palpables ou que des signes ou symptômes ne se manifestent.

*Les deux principaux facteurs de risque du cancer sont le fait d'être une femme (99% contre moins de 1% d'hommes) et l'âge (80% des cancers du sein touchent les femmes de plus de 50 ans).

Le niveau de risque élevé

Le niveau de risque élevéLes femmes présentant certains risques particuliers, comme des antécédents personnels ou familiaux proches de cancer ou de maladie du sein, ou bien qui ont eu une radiothérapie au niveau du thorax, sont considérées comme "à risque élevé".

Si c'est votre cas : Vous ne relevez pas du dépistage organisé mais d'un dépistage et d'un suivi spécifique. La HAS a reprécisé les modalités de dépistage au début de l'année 2014 en cas d'antécédents personnels du cancer du sein, d'antécédents d'hyperplasie canalaire ou lobulaire, d'antécédents familiaux, et d'antécédents de radiothérapie thoracique.

Le niveau de risque très élevé

Le niveau de risque très élevéSelon le Plan Cancer 2014-2019 établit par le gouvernement et l'Institut national du cancer "les antécédents familiaux de cancer du sein ou de l’ovaire constituent potentiellement un risque "très élevé" de développer un cancer du sein."

Si c'est votre cas : Votre médecin vous orientera vers une consultation d’oncogénétique. La recherche d’une mutation génétique pourra alors être effectuée. Si vous êtes porteuse d’une mutation génétique BRCA1 ou 2, vous êtes prédisposée génétiquement et considérée comme à risque "très élevé" de développer un cancer du sein. Vous serez prise en charge d'une façon spécifique : une surveillance clinique dès 20 ans et radiologique dès 30 ans vous est proposée. Vous n'êtes alors pas concernée par le programme de dépistage organisé du cancer du sein, même si vous avez entre 50 et 74 ans.

> Un expert santé à votre écoute !

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.