Cancer de la peau : les signes d’alerte

Un grain de beauté pas comme les autres, une croûte qui saigne, une plaie qui ne cicatrise pas... Attention ! 60 000 nouveaux cas de cancers de la peau sont découverts chaque année. Il en existe trois formes, dont la plus connue et la plus dangereuse est le mélanome. Tout le monde peut être touché, surtout à partir de 50 ans. Voici les signes d'alerte et quand s'inquiéter.
Cancer de la peau : les signes d’alerte
Sommaire

Une tache qui apparaît : premier signe du mélanome

L’apparition d’une petite tache sombre est le premier signe du mélanome* (le deuxième étant la modification d’un grain de beauté, 20% des cas de cancer de la peau).

Ce qui doit vous alerter : une petite tache sombre qui apparait sur une peau saine. Elle peut se développer n’importe où sur le corps (cuir chevelu, entre les orteils, assez fréquemment sur le tronc chez l’homme, sur les jambes chez la femme).

Que faire ? Comme toujours en cas de doute, consulter votre médecin. Mais aussi, pour les personnes à risque**, pratiquer régulièrement un auto examen de leur peau. C'est-à-dire observer attentivement sa peau de la tête aux pieds, avec un miroir ou en se faisant aider par quelqu’un pour les zones difficiles. Un examen fait correctement prend environ 15 minutes. De plus, il est conseillé aux personnes à risque de consulter un dermatologue une fois par an.

*Le mélanome est le type de cancer de la peau le moins fréquent, mais le plus grave puisqu'il peut entraîner des métastases. Il touche plus de 9000 personnes chaque année et a été responsable de 1620 décès l’année dernière en France. Il est associé à une anomalie de croissance des mélanocytes, cellules de l’épiderme (couche externe de la peau) qui sécrète la mélanine.

**Les personnes les plus à risque du cancer de la peau sont celles à la peau claire, ayant déjà beaucoup de grains de beauté (plus de 50), avec des antécédents de mélanome dans la famille ou ayant déjà fait un mélanome.

Un grain de beauté pas comme les autres : attention !

Nous avons tous des grains de beauté, mais les regardons-nous assez ? En effet, le mélanome peut se présenter comme un grain de beauté. Il s'agit d'un cancer rare, mais grave puisqu'il peut entraîner des métastases et avoir une issue fatale.

Ce qui doit vous alerter : Un grain de beauté qui se modifie. "On parle du grain de beauté « vilain petit canard » parce qu’il est plus moche que les autres", indique le Dr Damien Giacchero, dermatologue au CHU de Nice. Pour vous aider à repérer le grain de beauté "à risque", apprenez la règle ABCDE.

A comme Asymétrie, B comme Bords irréguliers, C comme Couleur non homogène (plusieurs couleurs : noir, marron, rouge, blanc ou bleu), D comme Diamètre (un diamètre supérieur à 6 mm), E comme Évolution (changement de forme, de taille, d’épaisseur, de couleur). Ce dernier critère étant le plus important.

Que faire ? La présence d’un ou plusieurs de ces critères ne signifie pas forcément que l’on ait un mélanome, mais il ne doit jamais être ignoré. En cas de doute, demandez à votre médecin traitant de regarder la lésion qui vous semble suspecte. "Dans la plupart des cas, ce n’est pas méchant, il suffit que le grain de beauté soit retiré. Si par contre on laisse traîner trop longtemps la lésion, il y a un risque de développer des métastases donc le traitement est plus difficile" prévient le dermatologue.

Vidéo : La cancer de la peau - Mélanome

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Détection précoce des cancers de la peau, Institut national du cancer

Cancer de la peau : les mélanomes, Société française de dermatologie

La rédaction vous recommande sur Amazon :