Sommaire

Grain de beauté : c'est peut-être un mélanome...

Les mélanocytes sont les cellules des couches profondes de l'épiderme, qui synthétisent la mélanine, un pigment qui colore également les cheveux et les yeux. Lorsqu'elles sont stimulées par le soleil, ces cellules produisent de la mélanine qu'elles "envoient" aux cellules superficielles de l'épiderme, les kératinocytes dans des petits sacs, "les mélanosomes", afin de protéger la peau.

Mais lorsque les mélanocytes ne sont pas stables, ils prolifèrent et des amas de cellules foncées se forment. Ce sont de simples grains de beauté, si l'amas est bénin, un cancer lorsque l'amas est "malin".

Pourquoi le mélanome ressemble à un grain de beauté ?

Il existe plusieurs types de cancers de la peau. Les mélanomes sont les plus rares et les plus agressifs, car ils peuvent former des métastases dans les autres organes. Ils représentent 10 % des cancers de la peau, et leur incidence double tous les dix ans.

Ces tumeurs malignes se forment à partir des mélanocytes, les cellules à l'origine de la pigmentation de la peau, c'est pourquoi ils ressemblent aux grains de beauté... En France, nous avons enregistré 15 404 nouveaux cas de mélanomes cutanés et 1 783 décès en 2017, selon l'Institut national du cancer.

Mélanome : êtes-vous à risque ?

Si tous les grains de beauté n'évoluent pas en cancer de la peau, il faut tout de même être vigilant et connaître les facteurs de risque.

"En premier lieu, notons les expositions brèves et intenses au soleil, d'autant plus si elles sont répétées", note le Dr Fabien Guibal, médecin dermatologue. "Le risque de mélanome(cancer, ndrl) est plus élevé chez les vacanciers qui partent une fois par an dans des lieux très ensoleillés que chez les agriculteurs qui travaillent à longueur d'année dehors."

La génétique joue également un rôle : renforcez la surveillance si un membre de votre famille a développé un cancer de la peau. Enfin le nombre de grains de beauté est déterminant : au-dessus de 50, le risque est multiplié par 3 à 4.

Le mélanome cutané possède un bon pronostic s’il est détecté assez tôt, obtenir un diagnostic précoce est donc primordial. Dans les pages suivantes, nous détaillons les signes qui doivent vous alerter.



Cancer de la peau : vos grains de beauté doivent-ils vous inquiéter ?


Cancer de la peau : vos grains de beauté doivent-ils vous inquiéter ?
Avec 80 000 nouveaux cas par an, dont 11 176 mélanomes, le cancer de la peau progresse à la hausse. Dans sa dernière campagne de prévention, la Ligue contre le Cancer rappelle les risques et les...


Mélanome : comment prévenir ?

Prévenir le mélanome (et, plus largement, le cancer de la peau), c'est se protéger des rayons UV. La prévention repose sur des gestes simples :

  • ne pas s'exposer aux heures les plus chaudes (11h-16h) ;
  • protéger sa peau avec une crème solaire adaptée à l'exposition et à son phototype (couleur de peau, de cheveux et d'yeux) ;
  • porter un chapeau, des lunettes de soleil.

Attention, tout coup de soleil, où qu'il soit situé (oreille, pieds, mains...) peut potentiellement favoriser le développement d'un cancer. Par ailleurs, les enfants doivent être particulièrement surveillés car leur peau est très fragile. "Les coups de soleil dans l'enfance favorisent tout particulièrement l'apparition d'un mélanome à l'âge adulte", précise le Dr Fabien Guibal.

Sources

Remerciements au Dr Fabien Guibal, médecin dermatologue à l'hôpital Saint-Louis (Paris), auteur du blog "A fleur de peau" et membre du syndicat national des dermatologues.

Épidémiologie des cancers cutanés, Institut national du cancer. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.