Si l'on sait que le tabagisme est un facteur de risque de cancer du poumon, son rôle dans le développement du cancer de la vessie est moins connu. Pourtant, une nouvelle étude américaine publiée le 8 janvier 2019 dans la revue BJU International révèle que le risque de récidive de cancer de la vessie est accru chez les personnes qui fument pendant leur traitement.

Les substances du tabac sont particulièrement toxiques pour la vessie

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi 201 patients traités pour un cancer de la vessie sur une période allant de 1999 à 2015. Ces derniers avaient subi une cystectomie totale (ablation complète de la vessie) et suivaient une chimiothérapie à base de cisplatine. Parmi eux, 56 étaient des fumeurs actuels, 87 des anciens fumeurs et 58 n'avaient jamais fumé. Au final, il a pu être observé que les patients qui fumaient encore pendant leur traitement étaient plus à risque de récidive. Par ailleurs, le tabac réduisait significativement la réponse au traitement par chimiothérapie chez les personnes fumeuses, mais non chez les anciens fumeurs.

Mais comment expliquer le lien entre tabac et cancer de la vessie ? Interviewé par le site Stop Tabac, le docteur Morgan Rouprêt, urologue, explique que "les substances toxiques du tabac sont dégradés et stockés dans la vessie. Comme la vessie est un organe de stockage, le temps de contact entre la paroi de la vessie et les produits nocifs et carcinogènes est prolongé."

Tabac et cancer : de l'importance de la prévention

Des résultats qui soulignent l'importance d'informer les personnes atteintes d'un cancer sur les risques du tabac pendant leur traitement, expliquent les auteurs de l'étude : "Dans l'ensemble, ces résultats suggèrent que les médecins devraient avoir un rôle proactif concernant les effets néfastes de la cigarette sur les cancers et l'état de santé des patients."

Cancer de la vessie : 13 000 nouveaux cas chaque année

Selon Santé publique France, le nombre de nouveaux cas de cancers de la vessie est estimé à plus de 13 000 en 2017 dans l'Hexagone, et 5000 décès ont été imputés à la maladie la même année. Le cancer de la vessie touche plus les hommes que les femmes et est particulièrement agressif. Les principaux facteurs de risque sont l'âge, le tabagisme, l'exposition à certaines substances chimiques comme les amines aromatiques ou encore une irritation chronique de la vessie.

Les symptômes les plus courants de la maladie sont la présence de sang dans l'urine, des mictions fréquentes et/ou urgentes, une difficulté à uriner et une sensation de brûlure à la miction. D'autres signes, plus tardifs, peuvent se manifester "quand le cancer grossit ou se propage à d'autres parties du corps", affirme la Société canadienne du cancer, tels qu'une perte d'appétit et de poids, une anémie, de la fièvre et des douleurs à l'anus.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

"Cigarette smoking is associated with adverse pathological response and increased disease recurrence amongst patients with muscle‐invasive bladder cancer treated with cisplatin‐based neoadjuvant chemotherapy and radical cystectomy: a single‐centre experience". BJU International. 8 janvier 2019.

"Cancer de la vessie et tabac : des liens méconnus". Stop tabac.

"Cancer de la vessie". Santé publique France. 16 avril 2018.

"Cancers de la vessie : les facteurs de risque". Fondation Arc.

"Symptômes du cancer de la vessie". Société canadienne du cancer.

Vidéo : Cancer : fumer accroît aussi les récidives

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.