Sommaire

Erreur 1 : opter pour les mauvaises marques

En 2015, le magazine 60 millions de consommateurs a consacré dans un numéro, un dossier sur les produits de la mer. En passant plus de 130 produits, ils ont découvert que certaines marques de thon en boîte contenaient plus ou moins de métaux lourds et ont établi un classement des pires élèves.

Pourquoi ? Mercure, arsenic, cadmium, les métaux lourds contenus dans les poissons ne seraient pas dangereux à petites doses, mais à hautes doses, si ! Il a été prouvé une incidence sur des troubles du système nerveux central et des risques cancérigènes.

Le palmarès des boîtes de thon de la moins contaminée à la plus contaminée :

  • Leader Price - Thon albacore : 18/20
  • Carrefour - Thon entier albacore : 18/20
  • Nice (Lidl) - Thon albacore : 17.5/20
  • U - Thon entier pêché à la canne : 17.5/20
  • Auchan - Thon blanc entier : 17/20
  • La Belle-Iloise - Thon blanc germon : 17/20
  • Petit navire - Thon entier albacore : 16.5/20
  • Connétable - Thon blanc label rouge : 16.5/20
  • Reflets de France (Carrefour) - Thon blanc élaboré en Bretagne : 16/20
  • Capitaine Nat' - Thon blanc germon pêché à la canne : 16/20
  • Odyssée (Intermarché) - Thon albacore : 13.5/20
  • Casino - Thon albacore : 11.5/20
  • Cora - Thon albacore : 9.5/20
  • Saupiquet - Thon entier : 6.5/20
  • Pêche océan (Marque Repère - Leclerc) : 6.5/20

Erreur 2 : Préférer les versions aromatisées

A la tomate, à l'huile, à la moutarde... Au rayon des boîtes de conserve, les marques redoublent d'originalités pour attirer les amateurs de thon et les autres. Si la recette paraît alléchante, néanmoins au niveau nutritionnel il est préférable de l'assaisonner soi-même.

Pourquoi ? "Comme tous les produits, les sauces sont cuisinées avec du sucre ajouté, c'est-à-dire dont l'organisme n'a pas besoin et qu'il risque de stocker", explique Alexandra Retion, diététicienne-nutritionniste. Mieux vaut choisir un thon naturel et le cuisiner soi-même en ajoutant un filet d'huile d'olive ou encore du citron et des tomates.

A savoir : pour vérifier la composition naturel ou non de votre produit, regardez les étiquettes. "Quand il y a du sucre dedans, c'est que le produit a été cuisiné et modifié", indique notre spécialiste.

Erreur 3 : Se limiter au thon blanc

Vous avez vos petites habitudes dans votre supermarché ? Souvent lorsqu'on trouve un produit que l'on aime, on a du mal à en changer. Cependant, dans le cas du thon en boîte deux types de thon figurent le plus souvent sur les étalages : le thon blanc ou le thon pâle. Des chercheurs américains ayant publié leur étude dans la revue Consumer Reports expliquent qu'il vaut mieux varier entre ces deux variétés et limiter le thon blanc.

Pourquoi ? Après avoir analysé plusieurs boîtes de thon, les chercheurs ont découvert que c'est le thon blanc qui était le plus contaminé par le mercure, exposant à des risques pour le système nerveux. Pour l'instant le danger n'est que supposé et seulement en grande quantité c'est pourquoi il est conseillé de seulement varier les types de thon.

En revanche, il est conseillé aux femmes enceintes de limiter voire ne pas manger de thon car le foetus en développement est particulièrement fragile.

Erreur 4 : Manger plus d'une boîte par semaine

A peine ouvert qu'il est déjà dans l'assiette. Le thon en boîte c'est la facilité et la garantie d'être rassasié pour longtemps compte-tenu de son apport en protéines. Mais attention ! Comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser.

Pourquoi ? Comme beaucoup de produits en conserve, il est très (trop) riche en sel pour être conservé plus longtemps, explique l'experte. Lorsqu'on a des problèmes de coeur, le sel est à limiter car il provoque de l'hypertension. N'oublions pas non plus que le thon est en bout de la chaîne alimentaire. Il fait donc partie des aliments les plus pollués notamment par le mercure.

Pour limiter les risques, notre interlocutrice conseille de ne pas dépasser 1 boîte de 140g par semaine.

Erreur 5 : Privilégier les miettes de thon

Il y a thon et thon ! Si vous n'êtes pas spécialement adepte du poisson et que les miettes représentent une alternative moins copieuse et bien souvent moins coûteuses, méfiez-vous !

Pourquoi ? "Les miettes de thon sont bien souvent les restes mélangés comme les arêtes, fragments d'organes et autres et ne contiennent pas toutes les valeurs nutritionnelles que peut apporter le thon à l'organisme", confirme le Dr Alexandra Retion.

Mieux vaut préférer le thon entier et naturel voir en tranche. Le thon contient beaucoup d'oméga 3, de bonnes graisses aux vertus anti-inflammatoires et bienfaits cardiovasculaires et musculaires. Il serait dommage de s'en priver !

Erreur 6 : Ne pas jeter un oeil à la composition

C'est simple, c'est vite fait et c'est plutôt bon... Le thon en boîte est particulièrement populaire dans notre alimentation. Ce qui tombe bien puisqu'il possède de nombreuses vertus nutritionnelles. Le problème c'est que pour en profiter, il ne faut pas se fier uniquement aux noms de marques et à la beauté de l'emballage.

Ce qu'il faut faire : bien lire la composition du produit. "Le thon contient beaucoup de protéines, mais aussi de bons gras, expliquent la nutritionniste Alexandra Rétion. Il est également riche en phosphore, sodium et en fer, des minéraux essentiels à l'organisme.

Il contient également naturellement de la vitamine A et D qui sont des vitamines importantes pour le bon fonctionnement de l’organisme.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Alexandra Retion diététicienne-nutritionniste auteur du livre L'assiette anti-diabète, Hachette, 2017 et du blog : www.diet-paris.fr

Vidéo : Top 3 des erreurs à ne pas faire avec votre riz

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.