Ventre, cuisses, hanches ... Quels sont les complexes des retraites a la plage ?

Alors que la saison des maillots de bain bat son plein, Medisite a mené un sondage auprès de 2 662 lecteurs pour connaître leurs plus grands complexes. Si ces derniers peuvent être une réelle source de mal-être dès l'adolescence, ils ne disparaissent pas toujours à l'âge adulte.

Parmi les lecteurs de Medisite interrogés via un sondage Beop, on observe des hommes et femmes âgés de 15 à 75 ans. Parmi les 2 662 répondants, sachez que seuls 4 % des personnes déclarent ne pas avoir de complexes !

Moralité : même après la retraite, ce sentiment ne prend pas de vacances. Ventre, cuisses, hanches, poitrine... À votre avis, quelles sont les parties du corps qui vous gênent le plus une fois passé la retraite ? Réponses dans notre diaporama.

Qu'est-ce qu'un complexe ?

Avant toute chose, revenons aux fondamentaux. On parle de complexes, lorsqu’une personne se focalise sur certains de ses défauts, qu'ils soient réels ou imaginaires, entraînant un sentiment d’infériorité et perte de confiance en elle.

La personne complexée se compare constamment aux autres, ce qui l'amène à se convaincre de la réalité de ses défauts. S’il existe presque autant de formes de complexes que d’individus, les plus fréquents sont les complexes physiques, qui sont liés à une partie du corps jugée disgracieuse ou disproportionnée.

Certes, notre époque est fortement marquée par le mouvement #Bodypositive - un appel à aimer son corps pour ce qu'il est - or, le culte de la minceur n'est malheureusement pas encore voué à disparaître. L’image du "corps parfait" véhiculée par les médias et les réseaux sociaux s’impose, chez de nombreuses personnes, comme un idéal à atteindre. Pourtant, cette tyrannie de l'apparence physique est toxique : on a beau tout mettre en œuvre pour se rapprocher de son idéal, nous ne sommes jamais vraiment satisfaits. Et si l'on ne parvient pas à s'en rapprocher, cela peut devenir une grande source d'angoisse.

Alors, si cet été, on oubliait enfin nos complexes et on apprenait à s'aimer comme on le mérite ? 

Sources

Sondage Beop menée en juillet 2021 par Medisite sur 2 662 lecteurs

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.