Sommaire

Comment est fabriqué le charbon végétal ?

Comment est fabriqué le charbon végétal ?© FotoliaLe charbon végétal est préparé à partir de bois tendres comme le peuplier, le saule, le tilleul ou le tremble. Le bois est calciné à très haute température -600-900°c) sans air. La matière obtenue est traitée à la vapeur d’eau ou avec des gazs oxydants pour accroître les propriétés détoxifiantes.

Il adsorbe les ballonnements et gaz intestinaux

charbon ballonnement gaz© Fotolia

charbon ballonnement gaz

C’est l’indication la plus connue du charbon ! Pour cause, le charbon est une vraie éponge végétale qui adsorbe les gazs et soulage ainsi des ballonnements et des autres flatulences. Cette indication est connue depuis le 19e sicèle.
En pratique : prendre 3 à 4 gélules de charbon végétal par jour (ou 1 cuillère à café fractionnée), de préférence en dehors des repas et à plus de 2 heures d’intervalle des autres médicaments (au risque sinon d’annuler ou de diminuer leurs effets).

Il stoppe la mauvaise haleine

charbon mauvaise haleine© Fotolia

charbon mauvaise haleine

Le charbon épure : il élimine les bactéries, les résidus… Bref, c’est une bonne astuce pour se débarrasser d’une mauvaise haleine ! Au 18e siècle déjà, on le recommandait en rince-bouche pour cette indication.
En pratique : prendre 3 à 4 gélules de charbon végétal par jour, de préférence en dehors des repas et à plus de 2 heures d’intervalle des autres médicaments (au risque sinon d’annuler ou de diminuer leurs effets).

Il soulage la gastro-entérite et la diarrhée

charbon gastro diarrhée© Fotolia

charbon gastro diarrhée

"Lorsque nous avalons du charbon, il progresse dans le tube digestif et capte toutes les substances indésirables : bactéries pathogènes, toxines diverses" explique Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne dans son livre La pharmacie familiale au naturel. Il est donc particulièrement indiqué en cas de gastro-entérite infectieuse et de diarrhées.
En pratique : Prendre 4 à 6 gélules par jour ou une demi cuillère à café de charbon en poudre plusieurs fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

Un antipoison naturel

charbon anti poison© Fotolia

charbon anti poison

C’est au 19e siècle qu’auraient été découvertes les vertus anti poison du charbon végétal. Mercure, strychnine, opium, nitrate d’argent, sels de plomb… Il semble être l’antidote miracle par ses effets adsorbants et anti-infectieux. En 1984, le célèbre JAMA publie deux articles sur son usage contre l’empoisonnement à la théophylline et au phénobarbital.
En pratique : Après l’ingestion d’un poison comme un champignon ou une plante toxique, on peut prendre du charbon actif le plus vite possible (après l’accord du médecin ou du centre antipoison). "On préconise en général une dose de charbon 10 fois supérieure à la quantité toxique avalé" précise Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne. En cas de doute, elle conseille 50g de poudre pour un adulte et l’équivalent de 1g de poudre par kilo de poids pour un enfant (ex : 25g pour un enfant qui pèse 25 kilos).

Charbon : les mises en garde

Charbon : les mises en garde© FotoliaLe charbon est réservé aux adultes et aux enfants à partir de 6 ans. Il n’est à utiliser que quelques jours au moment des inconforts. Pris trop régulièrement, il empêcherait l’assimilation des vitamines et minéraux et peut avoir un effet constipant sur certaines personnes.
Le charbon doit être pris à plusieurs heures d’écart de médicaments et des contraceptifs oraux dont il peut inhiber l’action.
Le charbon ne doit pas être pris en association avec de l’argile verte car celle-ci possède également des vertus adsorbantes. L’action du charbon serait annulée.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.